Bâtir une stratégie de rémunération Motiver grâce au variable, plutôt que récompenser

le variable offert doit être suffisamment discriminant pour être efficace.
Le variable offert doit être suffisamment discriminant pour être efficace. © Anthony Leopold / Fotolia

Avec les bonus et autres primes sur résultats qu'il offre aux salariés, le système de rémunération variable est aussi un outil stratégique puissant. "Le problème, explique Bernard Roman, c'est qu'il est malheureusement plus perçu comme un moyen de récompenser, fidéliser les salariés, que de les motiver."

Un système de rémunération performant doit pouvoir produire un effet de levier. Bernard Roman illustre ainsi cet enjeu avec les petites entreprises qui ont recours à l'épargne salariale.

"Il ne faut pas voir la rémunération comme quelque chose de subi mais comme une opportunité de développer son activité."

"C'est une erreur car cette épargne est une rémunération individuelle et n'a pas grande incidence sur la motivation des salariés au contraire d'un intéressement sur les résultats ou d'une participation." Si l'épargne salariale a un intérêt fiscal intéressant pour les grandes entreprises, les petites entreprises, notamment celles en phase de lancement, devront elles adopter une stratégie de rémunération ambitieuse et implicante.

Etre suffisamment discriminant

L'importance du variable dans la rémunération doit bien évidemment être fonction de l'influence directe du salarié sur le chiffre d'affaires. "Un variable significatif atteindra environ 20 % de la rémunération globale. Cette proportion doit être suffisamment importante et discriminante si l'on veut développer son chiffre d'affaires", explique Bernard Roman.

Rémunération / épargne salariale