Le congé pathologique

Une naissance multiple donne droit au congé pathologique © D.Ott - Fotolia.com
Le congé pathologique est réservé aux femmes enceintes présentant une grossesse à risque. Il concerne également le cas de grossesse multiple (jumeaux, triplés et soyons fous quadruplés !). Le congé pathologique est accordé sur recommandation médicale. Il peut durer deux semaines avant la date du congé maternité prénatal.
Le congé pathologique peut être pris de façon consécutive ou réparti en plusieurs périodes. Il peut être prescrit dès le moment de la déclaration de la grossesse. Il impose à la femme enceinte de rester chez elle, comme dans le cas d’un congé maladie ordinaire. La femme enceinte perçoit environ 90 % de son salaire. Son ancienneté dans son entreprise n'est pas prise en compte.