Un faible taux de turn-over

Vous n'arrivez pas à trouver un "ancien" parmi vos collègues ? Mauvais signe. © Andrey Popov - Fotolia.com
Vous venez d'être embauché. Après quelques jours, vous découvrez que les salariés ne sont que de passage et que personne ne souhaite ou ne peut s'ancrer durablement dans l'entreprise ? Un conseil, songez à partir également.
Un fort turn-over est bien souvent le signe d'une mauvaise ambiance de travail, d'un management tyrannique, d'un salaire peu élevé par rapport à la concurrence ou d'une surreprésentation de CDD. Les entreprises dans lesquelles il fait bon vivre parviennent plus facilement à fidéliser leurs employés. "C'est souvent vrai, mais ce n'est pas une vérité absolue. Il faut tout de même prendre en compte le secteur. Dans l'audit ou la finance par exemple, les salariés sont très mobiles, même lorsque les conditions de travail sont au rendez-vous", nuance Sylvaine Pascual.