En voyage d'affaires, chacun sa tribu La tribu des "hyper-connectés"

Les voyageurs d'affaires stressés et pianotant de manière fébrile sur les touches de leur Black Berry ont toutes les chances d'appartenir à la tribu des "hyper-connectés". Un profil qui rassemble 23 % des voyageurs d'affaires et près de 28 % aux Etats-Unis, contre 19 % au Canada.

A quoi les reconnaît-on ?

Les "hyper-connectés" sont plutôt des cadres dirigeants (30 % contre 19 % pour les employés) et travaillent pour une grande part dans des sociétés de plus de 5 000 salariés. Ils ne sont guère enchantés de voyager pour des raisons professionnelles, car ils estiment que ces déplacements leur font perdre en efficacité. Il faut dire qu'ils voyagent beaucoup, avec en moyenne 24 voyages annuels dont 7 à l'international. Toutefois, ils restent conscients que ces déplacements leur permettent de développer leur réseau de contacts. En un mot, ils restent concentrés sur leurs objectifs professionnels lors de leur déplacement. Et même s'ils apprécient de découvrir de nouveaux lieux, le plus important reste qu'il y ait des hotspots Wi-Fi à l'hôtel.

Ce qu'ils emportent dans leurs bagages :

Comme son nom l'indique l' "hyper-connecté" ne voyage pas sans son Black Berry ni sans son ordinateur portable et sa carte Wi-Fi. En revanche, ce voyageur ne s'encombre pas d'appareil photo, de guides sur la destination, de livres ou de lecteur MP3.

Autour du même sujet