Clara Shih aurait mieux ciblé ses candidatures

clara shih, fondatrice d'hearsay social.
Clara Shih, fondatrice d'Hearsay Social. © LinkedIn / Clara Shih

"Je ne peux vraiment pas me plaindre de la tournure prise par ma carrière", admet Clara Shih, fondatrice d'Hearsay Social, une start-up du monde des assurances.

Elle aurait aimé qu'on lui dise plus jeune de ne pas choisir un métier parce qu'il est coté. Elle se souvient avoir candidaté (en vain) dans de prestigieux cabinets de conseil. "A l'époque, je ne savais pas ce que faisaient les consultants en management, j'ai postulé uniquement parce que tout le monde le faisait." Autre conseil : ne pas se focaliser sur le salaire. "En début de carrière, l'une des pires choses est de sacrifier des opportunité d'apprentissage, d'évolution et de réseau pour l'égo ou ce qui apparait rétrospectivement comme de l'argent à court-terme".