La signature : projection sociale

en haut la signature avant le mariage, en bas la signature après.
En haut la signature avant le mariage, en bas la signature après. © Photomontage JDN / Michael Nivelet - Fotolia.com

La signature que nous avons est avant tout la projection de notre image, la trace que nous laissons socialement. Ainsi l'adolescent, en recherche d'identité, aura tendance à imiter celle de son père ou de sa mère, modèle en lequel il se projette pour le moment.

Un autre aspect assez symptomatique de cet état de fait est le temps d'adaptation nécessaire à la jeune femme mariée entre le passage de sa signature de jeune fille à celle d'épouse. Catherine Dutigny explique que "parfois on retrouve la trace de son ancienne et nouvelle identité sociale dans sa signature, un mélange des deux noms."

On voit ici que la signature du bas, post mariage, a gardé l'essence de la première, modifiant cependant la paraphe.