Savoir-vivre au bureau : les bons réflexes Faire mention de sa vie privée avec parcimonie

On passe beaucoup de temps au travail et on partage parfois des émotions fortes avec ses collègues (stress, joie, abattement...). Dans une équipe, il est inévitable de nouer des liens qui dépassent le cadre professionnel avec ses collègues.


Trier les informations à divulguer

a faire : choisir ses confidents avec soin / a ne pas faire : imposer à ses
A faire : choisir ses confidents avec soin / A ne pas faire : imposer à ses collègues ses histoires personnelles à longueur de journée © Andres Rodriguez - Fotolia

Raconter ses week-ends ou décrire la robe que l'on portera au mariage de sa nièce est tout à fait normal. Toutefois, avant de confier ses histoires les plus intimes à l'un de ses collègues de bureau, il est bon de prendre le temps de se poser quelques questions : est-ce un ami ? Est-ce que je partirais en vacances avec lui ? Pourrais-je lui demander d'être le parrain de mon fils ?...

"En règle générale, on peut s'accorder quelques confidences mais mieux vaut ne pas aller trop loin, prévient Laurence Caracalla. Et si ça l'ennuyait de nous entendre lui raconter nos histoires de couples ou les déboires de notre fils aîné à l'école ?" 

 

Protéger sa réputation

Outre le risque d'importuner votre collègue, vous risquez aussi de ternir votre image dans l'entreprise. Les histoires se répandent très vite : pour éviter que toute l'entreprise ne parie sur la solidité de votre couple, mieux vaut être discret sur ses déboires conjugaux, par exemple.  

Vie de bureau