Savoir-vivre au bureau : les bons réflexes Le midi : pro jusqu'au bout de la serviette

Si les déjeuners d'affaires répondent à un code de politesse assez précis, manger au restaurant d'entreprise avec ses collègues n'empêche pas de faire preuve d'un peu de savoir-vivre. Ainsi, il va de soi que l'on doit rester extrêmement courtois avec le personnel. Comme partout ailleurs, on s'efforce bien sûr de laisser l'endroit où l'on a déjeuné aussi propre que possible.  

"Le déjeuner peut être l'occasion de converser avec d'autres collaborateurs. Si vous repérez un visage connu dans un groupe auquel vous aimeriez vous joindre, proposez-lui de vous installer à leur table avant de mettre votre démarche à exécution", conseille Laurence Caracalla. "Privilégiez les conversations amicales et déconnectées du travail", préconise-t-elle. Même si vous déjeunez avec votre patron, évitez de lui parler de vos problèmes de boulot."

 

Les erreurs à ne pas commettre

 Souhaiter un bon appétit.

 Faire des commentaires sur les choix de menu de chacun (si votre collègue suit un régime mais a opté pour un énorme chou à la crème en dessert, évitez toute réflexion !) 

 On évite tous les sujets liés à la religion et à la politique. Plus généralement, on prohibe tout sujet de conversation pouvant mettre l'une des personnes présentes mal à l'aise.

 On ne monopolise pas la conversation, on laisse les autres parler, voire mieux, on leur pose des questions et on s'intéresse à ce qu'ils disent.

 On évite de se focaliser sur un sujet de conversation, même s'il nous passionne : ce n'est pas forcément le cas de tout le monde.  

Vie de bureau