Emporter du travail à la maison : les métiers les plus concernés

Emporter du travail à la maison Plus on monte dans la hiérarchie, plus il est courant de prendre des dossiers chez soi. Mais de grands écarts existent entre les secteurs.

Cela va peut-être en rassurer certains qui se sentiront moins seuls... et en agacer d'autres qui s'inquiètent de cette habitude. Ramener du travail à la maison le soir ou le week-end n'est pas si rare en France. Et pas seulement chez les indépendants. Selon les chiffres de la Dares, 5% des salariés déclarent "emporter toujours ou souvent du travail à domicile", quels que soit leur secteur, leur métier et leur position hiérarchique. Une moyenne qui dissimule de vastes disparités.

En haut de la pile : les enseignants du privé et les formateurs, dont près de 40% des déclarent emporter toujours ou souvent du travail chez eux (l'étude ne porte pas sur les enseignants du public). Ils sont suivis par les cadres commerciaux et les technico-commerciaux, dont un sur quatre est concerné. Au-dessus de 20%, on retrouve aussi les personnels d'études et de recherche ainsi que les professionnels des arts et spectacles.

Enseignement, recherche, culture... Les salariés qui travaillent le plus souvent en-dehors du lieu de travail sont aussi ceux qui sont le moins bloqués au bureau. Ils n'ont pas besoin de matériel spécifique, ne sont pas en contact permanant avec la clientèle et peuvent facilement travailler en solo.

Les métiers les plus concernés par le travail à la maison
RangMétiersSalariés concernés
Source : Dares / Enquête Sumer 2010
1Enseignants du privé, formateurs36,9%
2Cadres commerciaux et technico-commerciaux26,3%
3Personnels d'études et de recherche22,4%
4Professionnels des arts et des spectacles22,3%
5Employés de comptabilité17,5%
6Médecins salariés 17,1%
7Professionnels de la communication et de l'information16,7%
8Cadres de la banque et des assurances16,4%
9Ingénieurs de l'informatique16,1%
10Attachés commerciaux et représentants15,7%
11Cadres de la fonction publique14,7%
12Ingénieurs et cadres techniques de l'industrie 14,5%
13Cadres des transports, de la logistique et navigants de l'aviation 13,8%
14Professionnels de l'action sociale et de l'orientation, de l'action culturelle, sportive et surveillants13,3%
15Techniciens, agents de maîtrise, cadres du bâtiment et des travaux publics8,8%

Sans surprise, c'est chez les ouvriers de l'industrie et du bâtiment, les caissiers ou encore les agents d'entretien que l'on retrouve le moins cette tendance. Dans ces métiers qui ne peuvent pas vraiment s'exercer en dehors du lieu de travail, moins de 1% des salariés déclarent prendre du travail avec eux une fois la journée terminée.

Lorsque l'on remonte la hiérarchie de l'entreprise ou de l'administration, l'habitude de ramener régulièrement ou systématiquement des dossiers à la maison s'accroît. Chez les cadres et les ingénieurs, elle concerne souvent plus de 10% des effectifs. 


Autour du même sujet