Plus de 4% des patrons seraient "des psychopathes qui ont réussi"

les managers seraient des psychopathes qui ont réussi.
Les managers seraient des psychopathes qui ont réussi. © auremar / Fotolia

"Mon patron est un véritable psychopathe." Sans doute avez-vous déjà entendu ces mots. Eh bien sachez qu'ils n'étaient pas forcément exagérés. Une étude américaine a en effet révélé qu'un patron américain sur 25 aurait des tendances psychopathes. Un taux quatre fois plus élevé que la moyenne.

L'étude suggère que ces "psychopathes" compensent leurs pauvres capacités managériales par leur capacité à séduire leur hiérarchie et leurs subordonnés. Sans jamais rien ressentir, ils parviennent à analyser méthodiquement les sentiments et les gestes de leurs collègues. Analyse dont ils tirent une tendance compulsive à la manipulation émotionnelle, qui va de l'intimidation au déni d'autrui. Le psychologue américain Paul Babiak, à l'initiative de cette étude, explique ainsi que les managers ne sont rien d'autres que des "psychopathes qui ont réussi" et conclut que "plus ils sont atteints, plus leur charisme est important."