Les différences de management entre la France et l'Allemagne Vie privée versus vie pro

Ici encore, le tempérament latin des Français influe grandement sur leur quotidien professionnel. "On se lie beaucoup plus facilement d'amitié avec ses collègues en France qu'en Allemagne, où la barrière entre vie professionnelle et vie privée est clairement délimitée", note Amélie pour qui "il était inenvisageable de sortir en ville avec mon chef."

L'Allemand laisse sa vie privée à la maison

Ce manque de relations personnelles entre collègues est aussi une conséquence indirecte de la recherche de productivité des Allemands. Sans pauses café ou pauses déjeuner à rallonge, difficile d'apprendre à connaître ses collègues. Du coup, chacun laisse sa vie privée à la maison et l'ambiance reste professionnelle quoiqu'il arrive, chacun restant concentré sur ses missions.

"Peu de places aux instants de sociabilisation dans les bureaux allemands"

Une délimitation claire qui permet en revanche les départs plus tôt lorsque le week-end arrive. "Le vendredi, le bureau se vide à 17 heures au plus tard, chacun rejoignant sa famille et ses amis, a constaté Amélie. Et ça pour le coup, c'est très appréciable", ajoute-t-elle amusée.

Autour du même sujet