Anne-Lise a profité de la politique de mobilité de son entreprise

anne-lise vit en bretagne.
Anne-Lise vit en Bretagne. © Delphine Legendre

A la différence de beaucoup d'ex-Parisiens, Anne-Lise, 28 ans, n'a pas choisi de quitter Paris. Le groupe bancaire qui l'emploie réclame de la mobilité à ses salariés. "Au bout de trois ans en poste en Ile-de France, nous sommes encouragés à bouger et incités financièrement." Elle obtient un poste en Bretagne. "La moitié de mon loyer est prise en charge. Ils m'ont payé le déménagement, les ouvertures de compteur, le changement de plaque minéralogique, les allers-retours pour trouver un logement..."

Son travail est à 5 minutes, la mer à 10 et sa famille à moins d'une heure. Mais Anne-Lise sait que ce n'est que temporaire. "En 2011, je devrai changer de nouveau de région. Je demanderai à rester en Bretagne ou en Pays de la Loire en priorité. Pourquoi pas en région parisienne ? Ca ne me gênerait pas. Désormais je pourrai probablement avoir un logement plus grand et plus agréable."