Comment captiver son auditoire ?

surtout, n'en faites pas trop.
Surtout, n'en faites pas trop. © Robert Kneschke - Fotolia.com

Il ne faut surtout pas confondre le verbe "captiver" avec ses faux amis qui sont : "vampiriser", "contrôler" ou "maîtriser". On risque alors de placer la barre très haut et cela n'est plus un objectif viable. Au lieu de captiver, il est donc préférable d'intéresser. Sinon vos interlocuteurs n'ont qu'une idée en tête : s'échapper. "Le leadership, c'est saoulant au bout d'un moment. Il faut respecter une notion d'équilibre", explique Pierre Denier.

Dans ces cocktails, il y a un grand nombre de gens que vous n'avez pas identifiés et qui recèlent des trésors en eux qui méritent d'être découverts. Il faut se mettre dans la peau d'un journaliste qui va explorer des aventures humaines, des contrées sauvages. Vous allez ainsi vous enrichir de l'expérience des autres. Des rencontres en terres inconnues...