Mieux vivre le décalage horaire

vous serez parfois amené à lutter contre la fatigue inhérente au décalage
Vous serez parfois amené à lutter contre la fatigue inhérente au décalage horaire. © Christopher Robbins/ Photodisc / Thinkstock

Le décalage horaire est l'un des grands maux du voyageur d'affaires amené à se déplacer aux quatre coins du globe. Très éprouvant pour son biorythme et pour son acuité, il n'est pas pour autant une fatalité. Quelques petites astuces permettent de le combattre ou tout du moins d'en minimiser les effets.

"Lorsque je pars en Asie, je fais en sorte de partir le samedi soir et avoir ainsi tout le dimanche pour m'acclimater. Ainsi, j'arrive le lundi plus ou moins cadré sur le créneau horaire", explique Roland Van Malderghem. Cela représente certes un sacrifice du point de vue de la vie personnelle mais cette organisation vous évitera d'être considérablement fatigué pour d'enchainer les négociations sur des contrats pourtant essentiels.