RECHERCHE

Plan du site

Journal du Net > Management > Ville > HYERES 
L'avis de Fleur (Chalon sur Saône) sur HYERES

Paradisiaque
"C'est une ville-village ou la douceur du climat, le patrimoine naturel et historique, la mer et ses belles plages font qu'on n'a pas vraiment l'impression d'être en France... Soleil omniprésent, hiver californien, hyères est un petit bijou de la méditerranée, j'y ai vécu deux ans et je suis remontée dans le nord la mort dans l'âme, sans pouvoir oublier l'odeur des citronniers, la luxuriance des bougainvilliers violets profonds, la forêt parfumée de chênes-liège et l'abondance de figuiers !"
Ce que j'aime à HYERES "La colline du castéou, avec ses ruelles alambiquées, son château magnifique qui domine toute la ville et guère plus loin la mer, ses deux parcs botaniques extraordinaires, ses petits commerces, sa place massilllon, et son ambiance pittoresque. L'architecture avec ses villas mauresques, les jardins d'une biodiversité incomparable, la plage de l'almanarre à deux pas et toutes celles des bleds plus loin (le pradet) la ballade sur la voie olbia, véritable exposition de toute la richesse végétale méditerranéenne... Sinon, j'aime à hyères la médiathèque, riche et dynamique, la villa noailles aussi et l'ambiance orientale du centre."
Ce que je n'aime pas à HYERES "Trop peu de jeunes évidemment, et beaucoup de jeunes cons qui n'ont aucune culture, en tout cas différente de celle de gens du nord : à part les boites et la plage... De plus la mentalité méditerranéenne, pas terrible : prétentieuse, arriviste et personnelle... Bref, les gens ne sont pas tous comme ça mais dans l'ensemble sont plus méfiants du fait du grand passage dans leur région et aussi à cause des touristes... Le manque d'animations et d'activités : c'est une ville qui vit du tourisme et qui néglige ses habitants, difficile de trouver un endroit nocturne hors-saison après 21h ! Dommage ! Manque d'emploi aussi et manque de biens immobiliers accessibles ; le méditerranéen est vieux, riche et doté d'un grand pouvoir d'achat, alors jeunes et pauvres même motivés, dégagez, territoire réservé aux retraités aisés !"
(novembre 2010)

<< Retour
© Benchmark Group


 


 
Voir un exemple

Voir un exemple

Voir un exemple

Toutes nos newsletters