RECHERCHE

Plan du site

Journal du Net > Management > Ville > Loiret > ORLEANS 

ORLEANS - Loiret (45000)

  Page 1 | 2 | 3 | 4 sur 18 Page suivante >> 

L'avis de Manuel (Orléans)
sur la ville de ORLEANS
  Un cocktail très malheureux.
"Une ville divisée entre une bourgeoisie très boboïsante et beaucoup de zones de non-droits. Un cocktail très malheureux."
Ce que j'aime à ORLEANS "Peu de choses."
Ce que je n'aime pas à ORLEANS "Énormément de logements sociaux, plus du tiers de la ville et 60 % dans mon quartier et une délinquance omniprésente. Une ville complètement morte le dimanche et une mauvaise ambiance généralisée."
(décembre 2013)
 
L'avis de Marc (Orléans)
sur la ville de ORLEANS
  Orléans ville de retraités
"Orléans est une petite ville par sa superficie et en même temps une grande ville par son nombre d'habitant. Ce qui fait un contraste avec une circulation très dense dans un petit périmètre. De plus, je trouve que c'est une ville de retraité. Vous en voyez partout et les étudiants sont rares. Les jeunes s'éloignent d'orléans, du coup la ville est habitée par trop de retraités. Cela donne une ville avec une ambiance très désagréable car les retraités ne supportent rien. Ils ne se supportent même pas entre eux. Les commerçants sont froids et mal aimables. Tout est très serrés et donne un effet d'étouffement. L'urbanisation n'a pas été aéré. Et puis la ligne b du tram qui ne fonctionne pas dès qu'il fait -2°. C'est une catastrophe. Il y a également très peu de zone purement piétonne, ce qui donne encore cet effet d'étouffement dans les rues. Aucun endroit où vous pouvez flâner en toute détende. Le parc de la source qui est très beau est payant, ce qui est fort dommage."
Ce que j'aime à ORLEANS "La loire et la cathédrale."
Ce que je n'aime pas à ORLEANS "Tout le reste."
(décembre 2013)
 
L'avis de Vivreaorleans (Orléans)
sur la ville de ORLEANS
  Bravo didier avec ton long commentaire ...
"Bravo didier avec ton long commentaire. Il reflète complètement ma pensée. On aime orléans, si on est sois même, bien dans ses baskets. Une personne qui marche dans la rue ou chez elle, se déplace en occupant un mètre carré. Si elle as "des emmerdes"... Elle les emmène avec elle et se déplace partout avec son mètre carré... Peu importe la ville ou elle vas stationner. Certaines personnes, pensent que le simple fait de changer de ville, vas résoudre leurs problèmes et qu'il existe une ville ou il n'y a pas de problèmes. Ils oublient trop souvent que le problème, ce n'est pas les autres... Mais eux même... Et qu'ils seront forcément mal, partout ou ils iront... Une personne qui à de d’oseilles, peut se distraire tous les soirs à orléans, comme à paris... Une bière de moines à 5, 50 € rue de rivoli paris contre la même bière à 3, 40 € place du martroi orléans... Par déduction... Pour se distraire à orléans... Il faut moins d'argent... Une personne fauchée, peut se distraire à orléans sauf bien sûr si elle n'aime rien... Les espaces naturels, les expos d'arts, les galeries d'arts ou l'on peut admirer des sculptures, des peintures... Pour les personnes fauchées qui se limitent à regarder les gens passer., le seul endroit où il y à toujours du monde. C'est la rue de la soif d'orléans... (rue de bourgogne)... Pour les personnes fauchées qui aiment voir les voitures passer, il y à le pont stratégique de la gare d'orléans avec le passage de plus de six mille véhicules heure qui peut vous distraire... Si vous aimez la lecture, il est possible d’accéder, gratuitement à des œuvres à la médiathèque dont le salon à l'étage, va ravir, les personnes qui aiment à la fois le passage des voitures et le lecture... J'habite quartier carmes, il y a une animation quasi permanente, comme à barbes... Pour les nostalgiques de paris... Je vis a orléans depuis 1973. Quels changement depuis cette période... La ville s'est embellie... Avec des aménagements digne des grandes villes de france... Des toutes petites salles de spectacles, comme l'astrolabe au dessus de la patinoire... En passant par les "multi-salles" du théâtre d'orléans avec le cado ou les acteurs viennent en répétitions à orléans, pour mettre en place des scènes jouée à orléans, avant même d'être retrouvées sur le scènes de paris et toutes les grandes villes de france. Le musée d'art d'orléans, classé parmi les cinq premier de france. Un centre ancien, digne des plus belles villes de france. Il est vrai que à orléans il manque une chose importante : - une association qui regrouperait "les bléros de l'orléanais". Cette association aurait pour mission de distraire les "névrosés" les "grincheux" "les grippes sous" et " tous ceux qui n'aiment pas orléans" en allant les chercher chez eux pour les distraire, avec une danse des canards sur la place du martroi... Après on s'étonne encore de lire sur les emballages en amérique... Pour éviter des procès. Que pour manger le produit, il est fortement conseillé de le retirer l'emballage... Il y a certains qui nous entourent aujourd'hui et qui devraient commencer par faire un procès à leur mère de ne pas avoir pris la pilule avant le jour du début du cauchemar..."
Ce que j'aime à ORLEANS "J'aime tout à orléans... Parce-que je préfère visiter la france que l'étranger... Ce qui m'aide à comprendre que orléans est une ville remarquable. La ville d'orléans n'a rien à envier des villes ou se regroupent "les beaufs tatoués"... Qui passent leur temps à jouer avec la critique... Pour donner un semblant de couleur à leur vie sans saveurs... Orléans est comme un panier. On y trouve ce que l'on y mets sois même..."
Ce que je n'aime pas à ORLEANS "Les gens qui disent que ailleurs, c'est forcément mieux... Mais qui n'ont jamais voyagé de leur vie... Ou alors uniquement à l'étranger... Les gens qui squattent les trottoirs, comme s'ils en étaient propriétaires pour palabrer pendant des heures au même endroit et ne se poussent pas quand tu souhaite aussi utiliser le même trottoir ! Les commerçants qui nous gavent avec leur panneaux pour bien bloquer le trottoir afin de nous freiner dans notre progression et bien nous énerver de ne jamais aller chez eux... Il suffirait simplement d'imaginer, autant de panneaux que de boutique dans les rues, pour comprendre la bêtise de l'administration... Simplement parce-qu'il y à une trop grande tolérance dans le "n'importe quoi"..."
(décembre 2013)
 
L'avis de Mathieu (Orléans sud)
sur la ville de ORLEANS
  Je confirme
"Je confirme les dires de la plupart des intervenants : une ville globalement détestable. L'intervenant précédent nous dit que tous est concentré dans un petit rayons autours de la place du martroi pour moi, c'est un point négatif. L'hyper centre ville ; c'est 20 ou 30 000 habitants sur les 110 000 de la ville ; les 285 000 de l'agglo et les 425 000 de l'aire urbaine ; la plupart des orléanais au sens large habite loin de cet hyper centre qui concerne peu de monde ; personnellement j'habite la commune d'orléans mais à 10 km ( au minimum 1 h 30 de tram aller retour et il n'y en n'a plus beaucoup les soir). Sorti de cet hyper centre ( certes luxueusement rénové mais qui concerne 5 ou 6 % des habitants de l'aire urbaine) on tourne vite dans une alternance grisâtre de logements, voies rapides et zones commerciale avec, comme seul pôle d'animation ; le traditionnel centre commercial qu'on a pas trop envie de fréquenter au vu de la "faune" plus ou moins agressive y passant ses journées."
Ce que j'aime à ORLEANS "Le tram est une réussite et les bords du loiret à olivet sont sympas."
Ce que je n'aime pas à ORLEANS "Ville morte (gens renfermés chez eux dés la sortie du boulot) mauvaise ambiance, délinquance, quartiers difficiles à foison."
(novembre 2013)
 
L'avis de Didier (Orléans centre.)
sur la ville de ORLEANS
  Habitons nous la même ville ?
"A lire certains posts, on se le demande ! Les critiques, en général assez négatives sur orléans, me semblent pas mal déplacées, et surtout assez fausses ! Pour ne reprendre que quelles idées, je suis bien obligé de dire, juste pour commencer, que cette mentalité si mauvaise prêtée aux orléanais est tout simplement débile ! Ou alors elle n'est que la réponse à un comportement lui-même inamical. A ce sujet, je ne peux que rejoindre certain(e)s et dire : faites aussi un pas vers les autres ! Je n'ai jamais eu à me plaindre de l'accueil dans les magasins, ni dans les restaurants, ni nulle par ailleurs, en tout cas pas plus que dans n'importe quel autre ville ! Je ne crois pas non-plus que la vie dominicale soit plus intensive ailleurs qu'à orléans, ou que dans une autre ville moyenne de province. Certains commentaires sont vraiment abusifs (pour rester poli...) on a la sensation que les détracteurs, ne sortent pas mais restent chez eux cloitrés, qu'ils ne font pas le moindre effort pour s'intégrer, comme "traumatisés" par l'extérieur. Dans ce cas, effectivement, mieux vaut que vous quittiez la ville plutôt que de participer si "activement" à alimenter ses points négatifs. Après la lecture de tous ces posts, on se demande vraiment ce que vous cherchez ! Si par hasard, un beau jour, vous trouvez la ville parfaite, alors faites nous signe... Nul doute qu'orléans déménagera en masse pour aller vous rejoindre. Mais pour l'instant, on a surtout la sensation que rien ne peut vous satisfaire. Parce qu'enfin, si orléans est si nulle à vos yeux, c'est vraiment que vous avez un sérieux problème d'adaptation. Ce n'est peut-être pas la vie parisienne trépidante, mais à paris, sortez-vous tous les soirs, allez-vous voir tous les spectacles ? Certainement pas... Au moins, à orléans, lorsqu'on a l'esprit un peu ouvert et curieux, il y a une foule de choses à faire ; beaucoup sont en rapport avec la nature, mais si évidement votre seul intérêt se situe au niveau des boites de nuit, le choix risque d'être un peu limité. Beaucoup de posts semblent venir de personnes qui aimeraient vivre "comme" à paris, mais en ne dépensant rien et sans les problèmes de la capitale. C'est également l'effet pernicieux de la proximité avec paris. Même si la capitale est proche, orléans n'est pas une capitale bis en plus petit. Ce n'est pas non-plus st tropez... Ensuite, lorsque je lis que la ville est moche, je bondis ! S'il y a bien une chose qu'orléans n'est pas, c'est moche. Evidement, orléans est une ville de province, et pas dans les plus grandes. Automatiquement on n'y trouve pas tout, le superflus est plus rare. Mais on y trouve pourtant tout ce qu'une grande cité n'aura pas, comme la proximité avec la nature, des paysages exceptionnels (vallée de loire, la sologne, un département, le loiret aux paysages si variés (circulez un peu, bon sang ! La forêt domaniale d'orléans, la plus grande de france, des châteaux, des spécialités et traditions culinaires renommées, de l'histoire, de l'architecture, un mode de vie provincial, mais également plusieurs musées, et pas des moindres puisque celui des beaux-arts est le cinquième de france par sa collection. Un musée archéologique superbe, et d'autres encore. Bref, tout ce qui en fait une région de choix, contrairement à certains dires ici). J'ai vraiment la sensation que vous n'y avez pas vécu. Orléans est également une ville pratique. C'est vrai, le centre n'est pas immense (mais pourquoi le serait-il ? C'est le centre d'une ville moyenne. Ce qui en fait pourtant un avantage. Presque tout est concentré autour de la place du martroi (magasins, marchés, manifestations commerciales ou même sociales...). Je trouve ça plutôt pratique, surtout quand on habite en hyper centre. Les deux lignes de tram vous y emmènent rapidement au cas où l'on réside dans l'agglo. Un autre avantage d'orléans est sa proximité avec la nature. On peut y aller à pieds facilement. Les balades en vélo le long des berges de loire sont exceptionnelles. Et puis, comme tout le monde l'a dit, même les détracteurs, la ville est en pleine mutation, vers le mieux. C'est le quartier carmes/madeleine, à la réputation sulfureuse (et un poil exagérée) qui fait dorénavant l'objet d'une réfection totale. Pour ce qui est des amitiés, je crois que là aussi c'est comme partout, il faut déjà savoir s'investir. Et oser. Je n'ai pas rencontré de difficultés particulières dans cette ville à ce niveau. Il existe un tas d'assos pour celles et ceux qui voudraient s'investir socialement ou pas. Et puis, concernant cette personne ayant écrit que la région centre n'avait rien à offrir alors là, il faut vraiment avoir la cervelle grillée pour avancer ce genre d'affirmation ! Evidement, si on n'aime ni les parcs, ni les châteaux, ni les balades, ni la nature, ni les restaurants, ni recevoir des amis chez soi, ni rien découvrir, et que l'on ne s'intéresse en somme à pas grand-chose... La région n'est pas super, ni celle-là ni une aucune autre. Je n'ai pas trouvé non-plus que les orléanais étaient spécialement réacs. Ni plus ni moins qu'ailleurs, encore une fois. Il y a de tout : des gens ouverts d'esprits, ceux qui le sont moins, et les indécrottables. Bref, une micro société comme une autre. Il semblerait qu'orléans, comme toujours, déclenche des passions, soit on aime, soit on n'aime pas ! Rarement on reste indifférent. Sur un classement de 50 villes de france où il fait bon vivre, orléans prend la 20 ou 22 ème place selon la question posée. Ce n'est déjà pas si mal..."
Ce que j'aime à ORLEANS "Le côté pratique de la ville, rien n'est jamais très loin ni pénible à atteindre. On peur tout faire à pieds. L'organisation des services est assez bonne. Son côté historique présent partout. Les bords de loire, la proximité avec la sologne et les châteaux. Le proximité de paris qui permet d'y aller même pour l'après-midi. Le marché des halles châtelet, les musées (tous) le shopping, les balades, le quartier des halles et ses restau, les bars, la médiathèque et les théâtres, les concerts de jazz..."
Ce que je n'aime pas à ORLEANS "Effectivement, les soirées d'hiver sont plutôt calmes pour les noceurs, mais là encore il suffit de savoir où aller... Malgré les nombreux restaus, si on a pas réservé pour le samedi soir, difficile de trouver une table. Le manque de médecins-spécialistes... Un vrai problème dans cette région."
(novembre 2013)
 
L'avis de Matthieu (Orléans)
sur la ville de ORLEANS
  Ville où il fait plutôt bon vivre
"J'ai emménagé à orléans il y a 4 mois (j'habitais en proche banlieue parisienne). J'habite dans le centre. J'aime assez la vie ici, et contrairement à ce que j'ai pu lire sur le site, c'est plutôt vivant (beaucoup plus que la banlieue de paris) beaucoup de resto et de bars en centre ville, des transports tôt le matin et assez tard le soir (de 4h du matin à minuit du lundi au samedi, un peu moins le dimanche, la plupart des bus entre 5h30 et 22h en semaine, jusqu'à minuit/1h le weekend) proche de paris si on y travaille... Et la plupart des choses que l'on retrouve dans une très grande ville. De plus, le centre est en rénovation d'un bout à l'autre et le résultat est plutôt sympathique. Les gens ici ne sont pas désagréables (pas plus que les parisiens en tous cas :."
Ce que j'aime à ORLEANS "Ville propre, sécurité, transports, ville vivante, possibilités de sorties multiples, toutes commodités, proximité de paris, loyers encore corrects."
Ce que je n'aime pas à ORLEANS "Moins d'emploi qu'à paris selon les critères de recherches malgré la proximité de grandes zones artisanales."
(septembre 2013)
 
L'avis de Skyline Sk (Caen)
sur la ville de ORLEANS
  Je n\'y retournerais jamais
"Ville glauque."
Ce que j'aime à ORLEANS "Le plus agréable quand on vit à orléans c'est quand on sait que l'on va déménager."
Ce que je n'aime pas à ORLEANS "J'ai vécu 25 ans à orléans, j'y suis né, c'est une ville sans saveur, plate, quand je lis certains commentaires qui parlent de visite architecturale à faire j'ai envie de rire, cette ville fout le cafard, on y est pas libre, les gens vous regardant si vous n'avez pas la tenu vestimentaire en règle, c'est gris, mais le pire, c'est la mentalité, atroce, à 25 ans j'ai déménagé en normandie à caen, ça n'a rien à voir, super mentalité, liberté, on peut y faire la fête tous les soirs et il y a ce qui faut, les gens sont hyper tolerant et ouvert d'esprit et niveau patrimoine culturel je ne vous en parle même pas, alors oui je suis heureux :."
(août 2013)
 
L'avis de Stéphane (Orléans la source)
sur la ville de ORLEANS
  Il ne fait pas bon y vivre
"Une bonne partie de la ville similaire aux quartiers de la région parisienne."
Ce que je n'aime pas à ORLEANS "Délinquance omniprésente. Sans être marseille, que de quartiers difficiles : voitures brûlées, dealers, coups de feu, rodéos, tapages incessants jusque tard dans la nuit. Ce n'est pas la rénovation dispendieuses de l'hypercentre par la mairie qui fera oublier ces problèmes grandissants."
(août 2013)
 
L'avis de Violette Sicard (Saint Denis en Val)
sur la ville de ORLEANS
  Orléans ville pleine de charme
"J'ai vécu à orléans et à présent en banlieue orléanaise depuis 30 ans. C'est une ville qui a beaucoup évolué ces dernières années. Elle est propre et les tags sont enlevés très rapidement ! La cathédrale illuminée l'été, est un véritable bijou ! Elle regorge de curiosités architecturales et historiques. Il suffit de prendre le temps de "voir et entendre"! Tous les quartiers sont animés et possèdent leurs propres fêtes en plus de celles de la ville ! Maintenant si les gens sont peu accueillants, ce n'est, certes pas, une particularité d'orléans !"
Ce que j'aime à ORLEANS "Son histoire, ses bords de loire, ses fêtes de loire, ses rues piétonnes débouchant sur de charmantes placettes, sa propreté."
Ce que je n'aime pas à ORLEANS "Sa situation dans un pays plat..."
(août 2013)
 
L'avis de Pat (Orleans)
sur la ville de ORLEANS
  Belle dehors moche dedans
"Six ans déjà et toujours la même envie de fuir cette ville sinistre des gens peu accortes et sans faire de généralités des commerçants détestablement pas aimables j ai abandonné tout effort de rencontrer des gens. Je connais deux personnes pas mal !... Je travaille par intermède loin d'ici et franchement c'est le bonheur."
Ce que j'aime à ORLEANS "Mon très bel appartement dans la belle rue l architecture."
Ce que je n'aime pas à ORLEANS "Une petite mentalité aristo fauché."
(mai 2013)
 
L'avis de Jean-Jacques (Orléans)
sur la ville de ORLEANS
  Problématqiue de l\'Orléanais
"Orleans et l'orléanais augmentent fortement leur population chaque année mais uniquement par déserrement de la région parisienne. Ce sont essentiellement des "parisiens" qui viennent s'installer ici. Cela engendre des points négatifs : implantation de gens sans racines ici qui ne s'impliquent pas dans la vie locale ; un seul exemple, le club de foot, qui fait une bonne saison mais joue devant des tribunes vides, comme en région parisienne. Autre point, cet afflux de parisien à fort pouvoir d'achat (beaucoup de cadres) font flamber l'immobilier et les "locaux", aux salaires moindre, ne peuvent plus acheter."
Ce que j'aime à ORLEANS "Un centre ville bien rénové."
Ce que je n'aime pas à ORLEANS "Une ville de plus en plus de "déracinés", comme la région parisienne."
(mai 2013)
 
L'avis de Verone Verone (Orleans)
sur la ville de ORLEANS
  Dommage
"Bof bof au debut apres on passe nos we a paris ou ailleurson a décider de partir."
Ce que j'aime à ORLEANS "Mon appartement avec une belle terrasseêtre libre de partir quelques individus pas trop susceptibles."
Ce que je n'aime pas à ORLEANS "Les types qui stagnent dans la rue des carmes si belleles flics qui passent leur chemin en voiture tranquillou alors qu il est impossible d y passé apres 21 h sans être emmerdé ou agresséle froid polaire, le vent, les crachats."
(avril 2013)
 
L'avis de Chouchou D\'Orléans (Orléans)
sur la ville de ORLEANS
  Une ville qui se rénove totalement
"Voilà plus de 2 ans que je suis à orléans donc je me permets de laisse mon avis, avec un certain recul même si certains vivent ici depuis bien plus longtemps. Je vais par contre me limiter au centre-ville d'orléans où je suis situé et qui est le seul secteur que je fréquente donc quotidiennement depuis ce temps. D'abord, dans ce laps de temps assez court, j'y ai vu énormément de choses changer, du parvis de la cathédrale entièrement refait, à la rue jeanne d'arc magnifique, avec la mise en service de la 2ème ligne du tramway, la place de loire, la zac des halles, la piétonnisation de la rue des carmes, les très nombreuses rénovations de façades, bref, l'ampleur des travaux en centre-ville est immense et le résultat est très réussi de mon avis. D'autant que d'ici la fin d'année, c'est la très célèbre place du martroi qui sera entièrement rénovée, ainsi que la liaison tram-train repensée au niveau de place d'arc. J'ai déjà habité par le passé dans 2 petites villes & 1 village de campagne, à paris, dans 3 villes de banlieue parisienne (petite et moyenne couronne) et un petit peu à tours, donc j'ai pu "tester" différentes ambiances. Les personnes qui cherchent un vieux centre très étudiant, bourré de bars, de restaurants et de concerts, avec des fêtards dans la rue jusqu'à 3h du matin du mercredi au dimanche, et l'alcool qui coule à flot et une grosse actualité culturelle/artistique : vous ne trouverez pas votre bonheur à orléans. De mon point de vue, cette ville n'a rien à voir avec une ville comme tours par exemple, qui est beaucoup plus noctambule et "vivante" avec tout ce que ça comporte : terrasses bondées, musique à tous les coins de rue, ambiance "festive" etc. (mais aussi bien sûr : bruit, agitation, éventuels débordements etc.)en revanche, si vous aimez voir le soleil se lever le matin et vivre le jour, dans une ville très belle, très entretenue, au milieu de très nombreux commerces (vêtements, thés/cafés, déco, agences immobilières, téléphonie, banques...) avec une certaine tranquillité, une politique assez sécuritaire (police municipale, caméras, lutte contre les nuisances...) des brasseries, des restaurants plus discrets, dans une ambiance plus "adulte" et moins "étudiante", avec de très grands secteurs piétonniers propices à la promenade, des bords de loire prisés des familles aux beaux jours, une beauté plus intérieure, qui nécessite de pousser certaines portes, de s'intéresser à la ville, pour qu'elle vous révèle ses secrets, alors le centre-ville d'orléans aura plus de chances de vous séduire. Il y a quand même un certaine offre pour la nuit, avec deux petites discothèques en plein centre piétonnier, auxquelles s'ajoutent trois ou quatres autres établissements en périphérie. Mais les rues seront plus souvent désertes. A part en été, où la rue de bourgogne est très vivante et animée sur environ 200 mètres, avec la place du châtelet. J'ajouterai enfin qu'ayant connu paris et sa région pendant un certains nombre d'années, et tours, orléans présente un très gros avantage : une quasi absence de bouchons et un accès très rapide à la nature, même en plein centre-ville avec les bords de loire sauvage. En conclusion : certains s'y ennuient et ne rêvent donc que d'en partir, et d'autres y trouvent une sorte d'équilibre en une vie citadine, et une relative tranquilité les soirs et le dimanche. Ps : pour ceux qui souhaiteraient découvrir le centre-ville d'orléans avec de nombreuses photographies, il existe un album photo assez complet sur le réseau social : facebook. Com/orleans. Centre. Ville. Downtown. France."
Ce que j'aime à ORLEANS ", les rues commerçantes qui sont très animées la semaine, en journée (république, royale, bourgogne, jeanne d'arc, châtelet, carmes) les bords de loire, une certaine tranquilité, la place du martroi, le parc pasteur l'été, le café philosophique "adlt", les nombreuses salles de cinéma (carmes, multiplex place de loire et multiples place d'arc)."
Ce que je n'aime pas à ORLEANS ", un climat malheureusement peu ensoleillé et assez froid l'hiver, qui semble parfois très long, des rues trop vides les dimanches froids ou pluvieux, la ville semble parfois déserte, la mentalité de certaines personnes (c'est comme partout au final...)."
(avril 2013)
 
L'avis de Mégane (Versailles)
sur la ville de ORLEANS
  Une ville morte avec de linsécurité
"Ma famille vie à orléans, moi dès que j'ai eu loccaison de partir je l'ai fais et pour cause après 4ans de lycée sur orléans, des sorties le week end j'ai une bonne idée sur cette ville. Si tu es une jeune fille oublie certaines tenues sous peine d'etre dragué, évite la gare routière le week end dès 6 h nimporte qui y traine et si tu veux faire les magasins sans voiture tu te cantonne au centre ville peu fourni ou tu prends le bus hyper long pour aller dans les zones d'activité. Personnelement je me suis jamais vraiment sentie en sécurité dans cette ville et ne parlons pas des changement de ligne de bus, j'ai pas entendu une personne en dire du bien sauf pour le tram !"
Ce que j'aime à ORLEANS "Juste les prix abordable, l'architecture."
Ce que je n'aime pas à ORLEANS "Manque de vie, augmentation de la délinquance."
(mars 2013)
 
L'avis de Lindsay (Tours)
sur la ville de ORLEANS
  Ville qui se transforme
"Orléans j'y ai vécu plusieurs années il y a 15 ans et je peux dire qu'elle.
Évolue et se tranforme en une ville beaucoup plus agréable qu'avant.
Autant elle etait glauque, haustere et sombre autant maintenant elle.
Demande a eter connue. Grace aux nombreux aménagements aux halles.
Chatelets, sur les bords de loires etc... Meme la rue de bourgogne est.
Devenue plus vivante."
Ce que j'aime à ORLEANS "Les aménagements aux halles chatelets et les bords de loire, le marché de.
L'emploi, la proximité de paris."
Ce que je n'aime pas à ORLEANS "L'ambiance, les gens trop froids et distants, le manque de stationnement,
place d'arc."
(mars 2013)
 
  Page 1 | 2 | 3 | 4 sur 18 Page suivante >> 


Chercher une ville  
Top des recherches
© Benchmark Group


 


 
Voir un exemple

Voir un exemple

Voir un exemple

Toutes nos newsletters