RECHERCHE

Plan du site

Journal du Net > Management > Ville > Haute-Garonne > PORTET SUR GARONNE 

PORTET SUR GARONNE - Haute-Garonne (31120)


L'avis de Béatrice Bouguennec (Portet sur Garonne)
sur la ville de PORTET SUR GARONNE
  Avis d\'une portésienne de naissance
"Trops de gens extérieurs au village ont voulue s'immicer dans dans la gestion de la commune et profiter d'une mane commerciale en raison de la situation de portet."
Ce que j'aime à PORTET SUR GARONNE "J'aime ce que j'en ai connu et qui reste encore dans le vieux village et certains endroitsx du récébédou, c'est à dire la convivialité, l'esprit petit village, la douceur de vivre en bord de garonne, ses vieilles maisons, son coté campagne légèrement bourgeois et un tantinet désuet mais si charmant !"
Ce que je n'aime pas à PORTET SUR GARONNE "Je déteste cette urbanisation à tout va, ce coté verrue de l'autre coté du pont, et je ne suis absoluement pas partisante d' une voie d'accès du coté de la garonne car cela serais l'occasion de défigurer le seul endroit de portet qui est encore préservé ! Plus accès piétons et vélos sont necessaires notamment du coté de la route nationale."
(avril 2013)
 
L'avis de Kaly (Portet/G)
sur la ville de PORTET SUR GARONNE
  Une zone commerciale qui mange tout
"Une petite ville dont la réputation s'est faite autour de ce qui fut pendant plusieurs années le plus grand hypermarché de France, et qui, à cause de ce que rapportait la taxe professionnelle, s'est vue défigurée à partir des années 70."
Ce que j'aime à PORTET SUR GARONNE "Le village, les berges, le festival, les jardins ouvriers, la petite boulangerie de la placette, le nombre incroyable des oiseaux et leur diversité (pour peu qu'on ait un jardin un minimum naturel) le bac (le seul moyen de traverser la Garonne entre Pinsaguel et Toulouse) et le vaste parc sauvage de l'autre côté de la berge..."
Ce que je n'aime pas à PORTET SUR GARONNE "- Etre prise en otage par la zone commerciale, véritable temple de la consommation, qui va de roques à Toulouse et où les samedis, jours de soldes et proximités des fêtes de fin d'année deviennent l'enfer sur terre : impossible de circuler dans un rayon de 5 km (les jours de grande forme, il y a même des bouchons sur la rocade...). Ceci aggravé par le fait qu'on ne peut pas traverser la Garonne et que la seule issue reste la route nationale.
- La laideur des environs, due en grande partie à cette zone commerciale, mais aussi à tous les pilonnes électriques qui partent de la centrale de distribution edf.
- L'infrastructure routière, qui est pensée exclusivement pour la voiture (à l'exception du petit kilomètre de berges) et où se déplacer en vélo mets carrément votre vie en danger par endroits...
- Le côté "je-dois-couper-ma-haie-hyper-droite-dès-qu'il-y-a-un-rayon-de-soleil-et-jouer-les-attilas-du-dimanche-avec-ma-tondeuse" qui continue par "sinon-que-vont-dirent-les-voisins" dans les quartiers résidentiels des années 60."
(mai 2010)
 
L'avis de Gab (portet sur garonne)
sur la ville de PORTET SUR GARONNE
  2004 c'est loin pour 1 avis
Ce que je n'aime pas à PORTET SUR GARONNE "On n'est pas assez informé de ce qui se passe dans la commune - il faut chercher l'information - dommage - on ne peut pas participer."
(mai 2008)
 
L'avis de Christiane Fidelius
sur la ville de PORTET SUR GARONNE
  "Rien pour les piétons, trop de voitures qui roulent trop vite..."
(décembre 2004)
 


Chercher une ville  
Top des recherches
© Benchmark Group


 


 
Voir un exemple

Voir un exemple

Voir un exemple

Toutes nos newsletters