RECHERCHE

Plan du site

Journal du Net > Management > Ville > Loiret > SARAN 

SARAN - Loiret (45770)


L'avis de Michèle (Saran)
sur la ville de SARAN
  Les trottoirs
"Ville proche d'orléans et pas trop mal desservie par les transports à commun, excepté pendant les vacances scolaires."
Ce que j'aime à SARAN "Le prix de l'eau beaucoup moins cher que dans la commune voisine."
Ce que je n'aime pas à SARAN "Les trottoirs toujours pas goudronnés, depuis 30 ans rue du 19 mars 1962 et ceux des rues jouxtant fleury les aubrais. Par contre, les impôts locaux sont aussi élevés pour ces saranais là que pour ceux habitant le centre bourg et qui profitent des derniers aménagements (pharmacie, banques) nous avons le sentiment d'être les parents pauvres de la commune et de ne faire partie de saran que pour payer les impôts locaux."
(mars 2012)
 
L'avis de Jacques Potier (Saran)
sur la ville de SARAN
  Une ville exceptionnelle
Ce que j'aime à SARAN "La ville à la campagne sans charges excessives avec des services hors pairs, école de danse, école de musique, théâtre professionnel, centre d'équitation, des cinémas, une piscine, etc."
Ce que je n'aime pas à SARAN "Ce qu'imposent la communauté des communes d'Orléans et le préfet du Centre à la ville de Saran, c'est à dire la future prison et l'usine de traitement des ordures qui défigurent la commune."
(mars 2008)
 
L'avis de Michel Vincent (Saran)
sur la ville de SARAN
  Une ville décor de cinéma
"Saran pourrait être une ville agréable grâce à ses nombreuses industries et commerces qui sont un apport considérable pour les finances de la commune. Malheureusement, la politique de la municipalité fait que la majeure partie des recettes est utilisée pour le fonctionnement de la commune au détriment des Saranais. Derrière l'apparent dynamisme, se cache une réalité où l'endettement est l'un des plus élevés en France."
Ce que j'aime à SARAN "Sa proximité avec Orléans et ses avantages tout en étant immédiatement à la campagne. La forêt d'Orléans en bordure de commune est un formidable poumon vert dont on peut profiter chaque jour."
Ce que je n'aime pas à SARAN "La gestion négative de la ville, par exemple le taux d'équipements est très en-dessous de ce qu'il devrait être par rapport à des communes identiques."
(janvier 2008)
 
L'avis de Jean-Pierre Bernard (Saran)
sur la ville de SARAN
  Une ville dortoir
"Ville agréable au premier abord."
Ce que j'aime à SARAN "Ses espaces verts (pour l'instant), la proximité d'un centre commercial bien diversifié et bien achalandé. Les équipements sportifs, relativement divers, la vie associative. L'aspect du centre bourg qui donne une image sympathique d'une ville de campagne."
Ce que je n'aime pas à SARAN "Le manque de diversité des transports en commun, nous n'avons que quelques bus, alors que le tramway est à la porte de la ville... La perte petit à petit des espaces verts..."
(novembre 2007)
 
L'avis de Yvette Dumez (SARAN)
sur la ville de SARAN
  Bien vivre à Saran
"Une commune dans laquelle il est fort sympathique de vivre."
Ce que j'aime à SARAN "Sa politique municipale avec des élus qui défendent réellement les intérêts des habitants. L'éventail de ses activités (municipales et associatives) accessibles à tous. Ses espaces naturels qui ont été sauvegardés."
Ce que je n'aime pas à SARAN "Ses trottoirs. Le manque d'inventivité et d'audace pour l'aménagement des rues en privilégiant piétons et cyclistes."
(septembre 2006)
 
L'avis de Manu (Saran)
sur la ville de SARAN
  Saran, c'est sympa !
"Une petite ville qui a tout d'une grande !"
Ce que j'aime à SARAN "Une certaine qualité de vie due à l'exceptionnelle concentration d'entreprises et de grandes surfaces commerciales, à la qualité des services publics municipaux, à la diversité des équipements sportifs et culturels, au dynamisme associatif, au grand nombre de bois et d'espaces verts. Et tout ça pour une petite ville populaire qui a gardé un peu de son côté village !"
Ce que je n'aime pas à SARAN "L'explosion des prix de l'immobilier, le retard pris dans l'ouverture de la rocade de contournement par le nord, le remplacement de plusieurs commerces de proximité du bourg par des banques, agents immobiliers et autres assureurs, le refus du maire d'Orléans d'ouvrir un hôpital sur l'ancien aérodrome, la suppression de la ligne de bus directe entre Pôle 45, le bourg et la gare de Fleury."
(août 2006)
 


Chercher une ville  
Top des recherches
© Benchmark Group


 


 
Voir un exemple

Voir un exemple

Voir un exemple

Toutes nos newsletters