Rolf Heinz (Prisma Media) : "MyAdfilter veut être une alternative vertueuse aux adblockers"

Le PDG du groupe de presse soutient un projet proposant aux internautes de remplacer leur adblocker par un filtre réduisant la pression publicitaire à un seul emplacement.

Le PDG du groupe de presse Prisma Media, Rolf Heinz, était l'invité de #Media, ce mercredi 28 octobre. Il venait notamment évoquer le lancement récent d'un magazine pour les seniors, Serengo. Ce sont pas moins de 100 000 ventes qui sont visées pour ce mensuel féminin que Prisma Media espère rentable en 2017. "Nous aurons lancé 5 nouvelles marques entre 2014 et début 2016", se félicite un Rolf Heinz qui affirme qu'avec "80 000 exemplaires vendus pour Flow et 50 000 pour As You Like, les derniers petits nouveaux de la marque sont une réussite". 

A chaque fois un même objectif : "devancer les attentes et aspirations de nos clients sur tous les supports". Aujourd'hui Rolf Heinz se donne pour mission d'inventer "le media de demain", avec cinq tendances clés : la personnalisation, le partage, l'intégration de services et de commerce contextuel, la convergence des formats et la mobilité. Un pôle regroupant différentes compétences (édito, graphique, technique) planche actuellement sur des produits rupturistes, "déclinaisons de marques existantes ou nouveautés absolues".  

 

 

Portée par la vidéo, la data et le mobile (deux-tiers du chiffre d'affaires digital de Prisma Media), la croissance du groupe se digitalise fortement et de fait "le digital permet de surcompenser la décroissance des revenus du papier". Pour autant, la menace des adblockers pèse aujourd'hui de plus en plus sur ce nouveau paradigme. "Si Prisma fait attention à la pression publicitaire et à son caractère intrusif, nous sommes également touchés". Le groupe planche avec l'IAB et d'autres associations sur des guidelines pour une publicité responsable. Prisma Media appuie par ailleurs l'initiative de trois de ses collaborateurs qui ont fondé DYP Solutions, en marge de Prisma Media pour aider les éditeurs à réduire la pression publicitaire. La solution repère les utilisateurs d'un adblocker et leur propose d'installer un filtre, "MyAdfilter" permettant à l'éditeur d'afficher  une seule et unique publicité par page. Un modèle plus vertueux qui devrait au passage tirer la valeur de l'emplacement publicitaire vers le haut.

Media / Hashtag Media