Molotov : les premières images du projet de Jean-David Blanc et Pierre Lescure

La start-up fondée par Jean-David Blanc et Pierre Lescure a présenté ce mercredi au CSA son service de distribution de chaînes de télévision.

Jean-David Blanc, fondateur d’AlloCiné, Pierre Lescure, fondateur de Canal+, Jean­Marc Denoual (TF1), et Kevin Kuipers (AlloCiné, SensCritique, GameKult) ont présenté ce mercredi au Conseil Supérieur de l'Audiovisuel leur service de distribution de chaînes de télévision, annoncé mystérieusement en juin dernier et dont on savait qu'il proposera plus de 80 chaînes françaises et internationales, soit 90% de l'audience française. Mais on en sait désormais un peu plus sur Molotov et son interface.

La plateforme donnera accès aux chaînes de télévision en direct et en replay et permettra le "bookmark" des programmes -l'utilisateur recevra une notification par email ou sur smartphone juste avant que le programme bookmarké ne passe à l'antenne ou bien après son enregistrement, sera alerté quand un film faisant intervenir son acteur préféré passera à la télévision.... La start-up promet "un savant mélange de notifications, d’information et d’enregistrement des programmes à l’avance (les programmes sont alors stockés dans un 'espace personnel' mis à la disposition de l'utilisateur par la plateforme, équivalent virtuel du disque dur intégré des box)". Le service sera accessible depuis tous les écrans (smartphones, ordinateurs, tablettes, TV connectée) via un identifiant et mot de passe.

Le service permettra de retrouver des programmes grâce aux personnalités associées (présentateurs, journalistes, acteurs...) © Molotov

Les concepteurs misent sur une présentation très visuelle des programmes et une navigation intuitive, par chaîne, type de programme ou personnalités et promettent un moteur de recherche et de découverte particulièrement travaillé. La plateforme permettra d'enregistrer des programmes sur l'espace de stockage virtuel du téléspectateur, de conserver automatiquement des émissions après leur diffusion... Ou encore de retourner au début d'un programme diffusé en live, comme le propose déjà TF1 sur son site, ou certaines box d'opérateurs.

Dimension sociale

Molotov intégrera aussi des fonctionnalités sociales au sein de l'expérience de navigation : les utilisateurs pourront par exemple cliquer sur "j'aime ce programme" pour publier sur les réseaux sociaux ou suivre les préférences de leurs amis sur Molotov. 

Le service sera dans un premier temps disponible sur le web, avant de se déployer sur les smartphones, tablettes et les téléviseurs connectés.

Toujours pas de précisions sur le business model, mais Jean-David Blanc expliquait en octobre au JDN qu'il reposera sur le freemium -les utilisateurs devront probablement payer un abonnement s'ils veulent accéder à des contenus exclusifs, s'exempter de publicités ou bien accéder à des chaînes payantes. Pour convaincre des téléspectateurs de venir sur sa plateforme plutôt que sur les sites des grandes chaînes, qui proposent déjà du direct et du replay ainsi que certaines des fonctionnalités de Molotov, la start-up mise d'une part sur la pluralité de l'offre -et donc la simplicité- et aussi sur la qualité de navigation. Surtout, la fonction d'enregistrement dans le cloud -pour les films, par exemple, qui ne sont jamais proposés en replay- est une nouveauté qui n'est proposée par aucun autre service.

Tf1 / Allocine