Pourquoi Prisma Media est entré en négociations exclusives avec Cerise

L’opération qui valorise l'éditeur de Gentside et Ohmymag entre 30 et 50 millions d’euros va permettre à Prisma de muscler son inventaire mobile et vidéo.

Le groupe Prisma Media vient d'annoncer être entré en négociation exclusive pour le rachat du groupe Cerise, éditeur des sites d'infotainment Gentside et Ohmymag. Alors que le monde des médias français est en pleine consolidation, le groupe s'était fait plutôt discret depuis le rachat à l'été 2012 de la plateforme de blogs féminins, HelloCoton. Préférant des investissements stratégiques dans des technologies publicitaires online telles qu'Advideum et Mobvalue alors que dans le même temps un Webedia dépensait des centaines de millions d'euros pour mettre la main sur Allociné, Jeux-videos.com et d'autres.

L'un des derniers pure-players français indépendants

Prisma Media a sans doute dû mettre le prix fort pour racheter l'un des derniers pure-players français encore indépendants. On parle d'un montant oscillant entre 30 et 50 millions d'euros. Basant sa croissance sur du contenu optimisé pour le SEO et les réseaux sociaux et une technologie qui permet aux équipes d'identifier rapidement les contenus les plus populaires, Cerise est devenu une référence française sur les thématiques verticales porteuses que sont le lifestyle, le luxe, le high-tech et les jeux-vidéos.

L'opération ne permet en revanche pas à Prisma Media de remonter sensiblement dans la hiérarchie des grands groupes sur le Web fixe. La déduplication de son audience (11,8 millions de visiteurs uniques en février 2016) et de celle de Cerise (4,6 millions de visiteurs uniques) confère au nouvel ensemble une audience de 14 millions de visiteurs uniques qui le laisse loin des 24 millions de VU du groupe Figaro – CCM Benchmark (éditeur du JDN) et des 21 millions de Webedia.

Le premier média français sur la vidéo et le mobile

L'effet est, en revanche, tout autre sur mobile et sur la vidéo, deux leviers que les sites de Cerise, Gentside et Ohmymag, maîtrisent parfaitement. Le pure-player revendique ainsi près de 70 millions de vidéos vues par mois. Prisma Media devient de fait "le premier groupe média en audience mensuelle vidéo avec 7,5 millions de visiteurs uniques et le troisième groupe média en audience mobile avec 9,1 millions de visiteurs uniques."

C'était l'une des volontés affichées par le PDG de Prisma Media, Rolf Heinz, lors de sa venue dans notre émission #Media : renforcer le triptyque "vidéo, data et mobile" qui pèse pour près de deux-tiers du chiffre d'affaires digital de Prisma Media et compenser la décroissance des revenus du papier. L'autre mission qui sera sans doute assignée au groupe fondé par Benjamin Tolman, aider Prisma à inventer le média de demain en y mêlant les facteurs clés identifiés par Rolf Heinz : personnalisation, partage, intégration de services et de commerce contextuel, convergence des formats et mobilité. Des ingrédients que le pure-player n'a de cesse de distiller auprès des marques qui sont clientes de son offre de brand publishing, Shard.

Avec les lancements en 2015 de Gentside.com et Ohmymag.com en langue espagnole, allemande et portugaise, Cerise veut lui aussi grandir et ambitionne devenir "une référence mondiale du divertissement". Il en est encore très loin côté audience mais l'expertise et le réseau de Prisma Media, filiale de l'allemand Gruner + Jahr pourrait lui permettre d'accélérer la cadence.

Autour du même sujet