Jean-Christophe Tortora (La Tribune) : "Nous allons accueillir de nouveaux actionnaires en décembre"

Le patron de l'hebdomadaire économique papier et de Latribune.fr venait évoquer le lancement récent de La Tribune Afrique et les perspectives de développement de son groupe.

Le président de La Tribune, Jean-Christophe Tortora, était l'invité de l'émission #Media ce mercredi 16 novembre. Il venait évoquer, le lancement récent de La Tribune Afrique, nouveau média économique dédié au continent africain. BI-média, digital et papier, La Tribune Afrique est une co-entreprise du groupe La Tribune Nouvelle et du groupe Guepard, également propriétaire du Huffington Post Maroc.

Un bureau de 10 personnes a été créé à Rabat. La croissance démographique du continent en fait un relais de croissance très intéressant. "En 2050, un habitant sur quatre dans le monde vivra en Afrique. En 2100, ce sera plutôt un habitant sur deux ou trois", justifie Jean-Chritsophe Tortora. Si le lancement s'inscrit dans une stratégie de long terme, Jean-Christophe Tortora espère que le projet sera rentable dès 2017.

Autre sujet évoqué, la refonte récente de l'hebdo papier. "Nous avons revu la maquette mais les piliers éditoriaux restent les mêmes : transformation digitale et innovation. "Le papier est un bon complément de l'activité digitale", poursuit le dirigeant de l'hebdomadaire économique. Et ce même s'il observe un glissement des annonceurs vers les offres week-end. "Certains quotidiens seront d'ailleurs amenés à réduire leur version papier, quitte à muscler l'édition de fin de semaine", prédit-il.

Après une première levée de fonds de 1,3 million d'euros l'année dernière, Jean-Christophe Tortora prévoit "accueillir de nouveaux actionnaires. Les tractations sont sur le point d'être finalisées." Annonce prévue pour décembre. Le groupe, qui a investi près de 8 millions d'euros depuis 2012, mettra encore plus au pot pour ce nouveau quinquennat.

La Tribune, qui a fait preuve '"d'une culture de meilleure gestion", a renoué avec la rentabilité en 2015, avec un résultat de près de 24 000 euros. Un net progrès après un exercice 2014 marqué par une perte de près de 400 000 euros. Son chiffre d'affaires se répartit équitablement entre la publicité print, la publicité Web, les ventes papiers et les événements. 

 

Hashtag Media / Décideurs