Amalric Poncet (Groupe Marie Claire) : "Des contacts ont été noués avec d'autres médias français sur la data"

Amalric Poncet (Groupe Marie Claire) : "Des contacts ont été noués avec d'autres médias français sur la data" Le directeur général délégué au digital et pôle parental du groupe de presse féminine a présenté la nouvelle identité de Magicmaman et les projets digitaux de Marie Claire.

Amalric Poncet, directeur général délégué au digital et pôle parental du groupe Marie Claire, était l'invité de l'émission #Media, émission dédiée à l'actualité des médias et d'Internet, réalisée avec CB News.

A cette occasion, il a levé le voile sur la nouvelle identité du spécialiste des marques parentales, Magicmaman. Avec une audience de près de 1 million visiteurs uniques (VU) par mois sur Web fixe, selon Médiamétrie//Netratings, le site figure parmi les leaders sur sa thématique. Après un rapprochement des rédactions de Famili et Magicmaman, le groupe passe à la vitesse supérieure avec la fusion des deux marques sous une seule entité : Magicmaman. "Les gens du print collaborent désormais au digital et l'inverse", annonce-t-il.

'C'est aujourd'hui plus de 60% du chiffre d'affaires publicitaire qui vient du digital", précise Amalric Poncet. La main-mise du digital devrait se renforcer à terme. Ce dernier pèse déjà près de 20% du chiffre d'affaires du groupe. "60% des audiences digitales proviennent du mobile", chiffre par ailleurs Amalric Poncet. 

AMP plutôt qu'Instant Article

A l'ère de la plateformisation, le groupe Marie Claire n'hésite pas à tester des formats tels que Google AMP ou Facebook Instant Article. "Avec une préférence pour le premier qui nous permet de mieux monétiser notre audience." Amalric Poncet reste, dans cette problématique, complètement pragmatique à la différence de certains de ses confrères qui préfèrent ne pas aller sur ces formats de peur de diluer leur marque. "Il faut être là où les lecteurs sont."

Alors que les patrons du Figaro, des Echos ou encore de Prisma Media Solution appellent régulièrement de leurs voeux à un rapprochement des grands groupes médias, sur la data, pour contrecarrer la puissance de Facebook et Google en la matière (le duopole capte 92% des investissements pub mobile), Amalric Poncet abonde et reconnait "des premiers contacts avec certains médias français". 

2 à 3 millions de chiffre d'affaires visé pour la marketplace en 2017

Parmi les autres projets digitaux évoqués, le lancement en 2017 d'une application de suivi de la grossesse et l'arrivée d'une place de marché e-commerce le mois prochain baptisée Sotrendoo au sein desquelles les lectrices pourront retrouver 700 marques et 50 000 produits. Le groupe espère réaliser entre 2 et 3 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2017. 

GROUPE MARIE CLAIRE / Hashtag Media

Annonces Google