Info JDN : Pascal Chevalier met la main sur l'éditeur d'ITespresso et Silicon.fr

Le patron de Reworld Media investit à titre privé dans l'information BtoB avec le rachat du groupe NetMediaEurope, propriétaire de 25 sites tech en Europe.

Pascal Chevalier, patron du groupe Reworld Media et investisseur, continue sa politique de rachats et de fusions en mettant cette fois la main sur NetMediaEurope, un groupe d'information digitale à destination des décideurs IT. Présent en France, Allemagne, Grande-Bretagne, Italie, Portugal et en Espagne, NetMediaEurope édite 25 sites Internet parmi lesquels Ubergizmo, Silicon, ITespresso ou encore les versions allemandes de Zdnet et Cnet. Le groupe avait réalisé une levée de fonds de 1 million d'euros en septembre 2014 auprès de Truffle Capital. Ce dernier avait alors l'ambition d'en faire le premier média indépendant pan-européen. Pas vraiment un succès si l'on se réfère à l'évolution de l'audience Web globale française du groupe (ordinateur, mobile et tablette) qui est passée selon nos informations de plus de 1 million de visiteurs uniques (VU) au moment de l'opération à près de 500 000 VU en juillet dernier. 

Contacté par le JDN, Pascal Chevalier a tenu à préciser que le rachat de NetMediaEurope a été réalisé à titre privé, et non via Reworld Media. Son ambition : reproduire dans le BtoB ce qu'il a réalisé dans le BtoC avec Reworld Media. Truffle reste actionnaire minoritaire alors que Pascal Chevalier devient président du conseil de surveillance du groupe et celui qui est aussi son associé chez Reworld Media, Gauthier Normand, devient directeur général. 

Du lifestyle à la presse pro

C'est la première incursion de Pascal Chevalier sur le terrain de la presse pro. Le patron de Reworld Media, qui s'est fait une spécialité d'accompagner des titres de la presse papier dans leur mutation digitale, s'était jusque-là concentré sur des secteurs grand-public comme le lifestyle, le féminin et le divertissement. Il a notamment racheté Marie-France au groupe Maric Claire en février 2013 et l'activité presse magazine d'Axel Springer en France quelques mois plus tard.

Reworld Media a par ailleurs repris certains titres du groupe Lagardère Active en avril 2014 par l'entremise de 4B media, un consortium constitué avec le belge Rossel. Une opération qui lui a permis de mettre huit nouveaux titres dans son escarcelle : Be, Pariscope (uniquement le format papier), Maison & Travaux, Le Journal de la maison, Campagne Décoration, Mon Jardin, Ma Maison, Auto Moto et Union. La fusion-absorption de Sporever (éditeur de foot365, sport365, mercato365, rugby365, Sportshop.fr, Avenuedelaglisse.com, Tennis.fr...) actée en mai dernier lui a quant à elle permis de renforcer son offre de contenus à destination de la cible masculine.

Une offre qui couple OPS et affiliation

Enfin, Reworld Media est devenu courant 2015 le premier actionnaire de Tradedoubler en prenant une participation de 19% dans la société. Cette filiale spécialisée dans l'affiliation lui permet de proposer aux annonceurs une offre commerciale à double lame : du branding et des OPS sur sa galaxie de sites, ainsi que de la performance au sein des 180 000 sites sur lesquels Tradedoubler opère. Pascal Chevalier se montre pour le moins innovant sur le premier volet puisqu'il prône "la fusion à terme des régies et des rédactions".

Reworld Media est présent dans 11 pays et a réalisé un chiffre d'affaires de 201 millions d'euros en 2016, dont la moitié à l'étranger. Le groupe comptait 541 collaborateurs fin 2016

Et toujours