Dossier Les jeunes boudent-ils vraiment Facebook ?

A en croire les nombreuses études et les médias qui les relaient, Facebook ne serait plus le chouchou des ados qui lui préfèrent des services moins peuplés et plus simples d'utilisation tels qu'Instagram, Snapchat ou WhatsApp. Ainsi le cabinet iStrategyLabs faisait état d'une baisse de 7,5% de son audience US auprès des 18-24 ans, entre janvier 2011 et janvier 2014, alors que dans le même temps celle des plus de 55 ans croissait de 80,4%, pour représenter désormais 15,6% de son audience totale. Une tendance dont le JDN, en partenariat avec Comscore, a essayé de déterminer la réalité en France et dans le monde.

Evolution des audiences (en millier de VU) auprès des 15-24 ans en France
DomaineMars 2013Mars 2014
Source : Comscore
Internet 7 5407 405
Facebook6 1985 485

Premier constat, dans l'Hexagone, l'audience de Facebook chez les 15-24 ans a diminué de près de 12% entre mars 2013 et mars 2014. Elle passe ainsi de près de 6,2 millions de visiteurs uniques à 5,5 millions de visiteurs uniques. Pas forcément de quoi s'affoler puisque Comscore ne calcule que l'audience du Web fixe. Et cette dernière a plutôt tendance à baisser ces derniers mois, avec le basculement des usages vers le mobile. Un phénomène particulièrement prononcé chez les jeunes.

Pourtant, le développement des usages mobile n'explique pas tout. Certes l'audience du Web fixe chez les 15-24 ans a baissé en France, passant de 7,54 millions de VU en mars 2013 à 7,4 millions de VU en mars 2014. Mais elle l'a fait beaucoup moins lentement que celle de Facebook.

evolution du reach de facebook en france.
Evolution du reach de Facebook en France. © Comscore

Preuve que cette désaffection concerne principalement les plus jeunes. Le reach de Facebook en France chez les 15 ans et plus est lui resté stable, passant de 71,5% à 69,6%, entre mars 2013 et mars 2014. En décembre 2013, il était même de 72,1%. A ce rythme-là Facebook sera bientôt plus populaire chez les adultes que chez les jeunes. 

Facebook