Axel Springer a réalisé plus de 50% de son CA sur le numérique en 2014

En hausse de 8,4% par rapport à l'année précédente, les revenus de l'Allemand s'établissent à 3 milliards d'euros cette année.

On peut dire qu'Axel Springer est en passe de réussir sa mue numérique, lui qui a réalisé 53,2% de ses 3 milliards d'euros de revenus 2014 sur ce canal. Le chiffre d'affaires est ainsi en hausse de 8,4% par rapport à l'année précédente. Tous les voyants semblent au vert, depuis son Ebitda en hausse de 11,6% jusqu'à son bénéfice net qui a lui aussi progressé de 32% pour s'établir à 236 millions d'euros. La part du numérique dans l'Ebitda est même de 72%.

Tout en se félicitant de ces performances, le PDG du groupe, Mathias Dopfner, a confirmé qu'il allait "continuer d'investir sur l'expansion du digital pendant l'année à venir", lui qui est déjà présent dans le secteur du marketing en ligne (Idealo, Zanox....), des petites-annonces (Seloger.com, Lacentrale.fr) et des médias en ligne (Aufeminin et Blendle). Le groupe a d'ailleurs investi il y a quelques semaines près de 25 millions de dollars dans le site économique américain Business Insider, qui sera décliné prochainement en allemand. Sa filiale, Aufeminin, s'est quant à elle séparée de SmartAdserver, vendu au fonds Cathay Capital pour plus de 35 millions d'euros.

CANAL +