Le CSA souhaite que France Télévisions développe ses recettes publicitaires numériques

Le CSA souhaite que "France Télévisions s'engage à mieux valoriser les contenus mis en ligne afin d'assurer la diversification de ses recettes".

Le Conseil Supérieur de l'Audiovisuel a fait part de 14 recommandations dans son avis sur le projet d'avenant au contrat d'objectifs et de moyens de France Télévisions pour la période 2013-2015, qui lui avait été transmis par la ministre de la Culture et de la Communication le 8 août dernier.

Dans ce cadre, le CSA souhaite que "France Télévisions s'engage à mieux valoriser les contenus mis en ligne afin d'assurer la diversification de ses recettes" : le développement de ces revenus publicitaires doit "être une priorité, notamment pour faciliter le retour à l'équilibre des comptes de l'entreprise". 

Le CSA estime que "la ligne éditoriale de France 4, qui pourrait contenir une offre d'information, reste mal définie". Il relève également que "l'affirmation de la définition de la ligne éditoriale de France 3, chaîne de la proximité, s'accompagne d'une diminution des objectifs qui portent sur le volume des programmes régionaux" et observe aussi une "diminution de la programmation locale sur les chaînes du réseau Outre-mer". Il recommande de "clarifier la ligne éditoriale de France 4", "d'indiquer les objectifs de la future réforme de France 3" et "de mettre en place des modalités de mesure de l'audience de France Ô".

Par ailleurs, le CSA souhaite que "France 2 accélère la diffusion, en haute définition réelle, de l'ensemble de ses programmes" et recommande qu'un calendrier soit établi pour le passage en HD des autres chaînes publiques.

En savoir plus sur Offremedia.com

France Télévisions / CSA