Metronews accélère sur son offre digitale au niveau éditorial et publicitaire

Au niveau publicitaire, Metronews propose deux offres de Native Advertising. Sur l'éditorial, le site parie sur l'infodesign.

"Il ne nait pas ou plus de lecteurs de presse papier. La presse vit une révolution darwinienne. Ceux qui arriveront à s'adapter s'en sortiront" a déclaré Edouard Boccon-Gibod, Président de Metro France (groupe TF1). Metronews ne cherche pas à aller à contre-courant mais souhaite tirer parti "des fantastiques mutations qu'offre le digital, y compris au niveau de la conception, l'élaboration et la production de l'information".

Un enthousiasme encouragé par des chiffres cités par Metronews : 3,1M de VU (Médiamétrie//NNR) en décembre 2013 et +96% en un an ; 15% de l'audience en provenance des réseaux sociaux (contre 5 à 7% en moyenne pour les sites d'actu), 723 000 VU mobiles et +139% en un an.

Pour décrire la mission éditoriale de Metronews, le rédacteur en chef, Christophe Joly, parle d'Infodesign, la capacité à façonner l'information visuellement avec 3 valeurs phares : pédagogie, utilité et incitation à participer.

Des nouvelles rubriques illustrent cette intention : "la belle histoire du jour", "vu de Twitter" ou "le tour du monde en 5 images". L'adaptation passe également par le mobile avec des nouveautés : le "download-to-go" pour accéder offline à ces infos, le "push enrichi" pour aller plus loin que la simple alerte, du "linking" pour aller directement d'un moteur de recherche à une appli ou de la pub immersive dans les applis sous Android.

Au niveau publicitaire, l'offre est également en mutation avec le développement du Native Advertising qui se déroule en 2 offres : "Live Pub" (intégration de contenus et formats publicitaires dans le fil d'info de Metronews) et "Live Contenu" (intégration de contenu publicitaire éditorial identifié dans le fil d'info de Metronews).

En savoir plus sur Offremedia.com

Moteur de recherche / Tf1