Le marché de la VOD recule en France pour la 1ère fois

Les ventes chutent de 10% sur les deux premiers mois de l'année, par rapport à il y a un an. Inquiétant alors que le marché du DVD ne cesse de s'éroder.

Le marché de la VOD connait en janvier et février sa première baisse depuis sa création en 2005, selon les données communiquées par le baromètre réalisé par le CNC et GFK. Le chiffre d'affaires sur cette période est ainsi en recul de 10% par rapport à il y a un an. En volume, le repli est encore plus fort, avec une baisse de 16,9%. Si le marché est encore balbutiant, on se rend compte que les acteurs peinent à trouver le bon business model avec des tarifs encore trop élevés pour être attractifs. Même constat pour la sVOD qui est prise en étau entre une législation trop contraignante (obligation de respecter un délai de 3 ans entre la sortie d'un film en salle et sa disponibilité en sVOD) et la nécessité d'offrir un catalogue attractif. De fait, seuls 6% des consommateurs de vidéo à la demande sont abonnés à un service de sVoD, selon des données communiquées par Médiamétrie. Canal+, M6 et FilmoTV, les seuls acteurs dans l'Hexagone ont encore du mal à brasser large.

Même si la morosité du climat économique actuel pénalise fortement la croissance et le pouvoir d'achat, ce repli est inquiétant pour les acteurs du secteur qui voyaient dans la VOD le relai idéal à l'érosion de leurs ventes de DVD. Ces dernières ont chuté de 13,1% au premier trimestre 2013, pour s'établir à 197,1 millions d'euros, toujours selon le CNC et GFK. Les entrées en salles ont aussi connu un fort repli en ce début d'année : -9,8% sur les quatre premiers mois de l'année.

DVD / VOD