Spotify prépare discrètement son IPO

Le service de musique en ligne serait en train de négocier avec des banques l'ouverture d'une facilité de crédit.

Alors que Spotify a franchi la barre des 4 milliards de valorisation en novembre 2013, en levant 250 millions de dollars (Lire le dossier : "Ces start-up européennes valorisées plus d'un milliard de dollars", du 06/03/14), le groupe envisagerait sérieusement une IPO. Selon Bloomberg, Spotify serait en train de négocier avec des banques -et en particulier avec Goldman Sachs, qui a investi dans la société- l'ouverture d'une facilité de crédit. Une opération qui pourrait en effet indiquer la préparation d'une introduction en bourse. Twitter, par exemple, avait obtenu une facilité de crédit d'un milliard de dollars un mois avant son IPO, l'an dernier.

Le Suédois revendique 24 millions d'abonnés actifs, dont plus de 6 millions d'abonnés payants. Son chiffre d'affaires a atteint 435 millions d'euros en 2012 pour une perte de 58 millions. Les résultats de 2013 n'ont pas encore été divulgués. Le service de musique doit faire face à une forte concurrence qui l'a poussé à rendre gratuit son utilisation sur mobiles et tablettes en décembre 2013. La semaine dernière, Spotify a aussi annoncé l'acquisition de The Echo Nest,  spécialisée dans la recommandation de contenus musicaux, pour améliorer sa dimension sociale.

Aux Etats-Unis, Pandora s'est introduit en bourse en juin 2011 et Amazon discute actuellement avec les labels pour proposer un service de musique en ligne aux abonnés de son offre Prime. En Europe, Spotify doit affronter Deezer. Il y a quelques jours, la Fnac a aussi annoncé se lancer sur le marché en lançant une offre "Fnac Jukebox".

Musique en ligne / Spotify