En 2018, 40% de l'audience de Twitter proviendra de la région Asie – Pacifique

Le site de micro-blogging peine à trouver de la croissance et voit son salut dans les pays émergents tels que l'Inde et l'Indonésie. La Chine, où il est pour l'instant interdit, reste un autre Graal.

Alors qu'il observe depuis plusieurs mois un ralentissement progressif de la croissance de sa base d'utilisateurs (+7% entre les premier et deuxième trimestre 2013), plusieurs experts ont pointé du doigt la complexité du site de micro-blogging pour rendre compte de ses difficultés à rivaliser avec un Instagram en audience.Twitter serait donc condamné à rester un site de niche. Pas forcément à en croire les chiffres révélés aujourd'hui par eMarketer qui souligne que plus que jamais la croissance de Twitter, qui devrait être de + 24,4% en 2014, va passer par la région Asie – Pacifique. En 2014 cette dernière (en excluant la Chine où Twitter est interdit) va représenter près de 32,9% de l'audience totale de Twitter, contre 23,7% pour l'Amérique du Nord.

twitter growth
La croissance de Twitter dans les années à venir. © eMarketer

En 2018, échéance jusqu'à laquelle Twitter devrait connaître une croissance à deux chiffres, le rapport de force devrait être encore plus prononcé. Sur les 387 millions de visiteurs uniques que devrait compter Twitter, 40% proviendront de la région Asie – Pacifique, le double de l'Amérique du Nord. Tout cela sans inclure la Chine qui, une fois qu'elle aura autorisé Twitter, devrait rapidement constituer un bassin d'audience conséquent. Et ce même si Twitter devra y composer avec la concurrence de Weibo, qui allie services de micro-blogging et fonctionnalités de networking sur le modèle de Twitter et connait un succès fulgurant depuis son lancement en août 2009, en Chine, lui qui revendiquait près de 130 millions d'utilisateurs actifs fin 2013. D'autant que le Chinois s'est récemment introduit au Nasdaq où il a levé près de 286 millions de dollars à une valorisation de 4 milliards de dollars (contre un peu plus de 25 milliards de dollars pour Twitter). Surtout, Weibo est détenu à 32% par le géant de l'e-commerce chinois, Alibaba, qui lorgne de plus en plus du côté des Etats-Unis, à l'orée d'une introduction en bourse qui s'annonce gigantesque.

Reste que la croissance de Twitter sera portée par les marchés émergents qui, à l'instar de l'Inde et l'Indonésie connaîtront une hausse de 50% de leur nombre d'utilisateurs sur la période jusqu'à devenir les troisième et quatrième plus gros marchés de Twitter, avec respectivement 18,1 millions et 15,3 millions d'utilisateurs. Une bulle d'oxygène pour Twitter, donc, lui qui va devoir à court-terme travailler la rétention du grand-public qui fréquente le site un peu en dilettante sur ces marchés les plus matures. C'est le cas des Etats-Unis qui pèsent désormais moins de 20% de son audience et dont le poids va s'éroder au fil des ans. Sans doute, des changements stratégiques à prévoir du côté de Twitter qui va devoir s'outiller pour se développer commercialement sur des marchés qu'il maîtrise pour l'instant peu ou mal.

 

Asie / Twitter