Chimère crée une (activité de) niche haut de gamme

Mobilier animalier Chimère La jeune société française conçoit du mobilier animalier luxueux et exigeant.

Nos amis à quatre pattes, ailés ou à nageoires, nous humanisent indiscutablement, en apportant chaleur, délicatesse, beauté et tendresse. Mais revers de la médaille, les animaux de compagnie sont aussi des grenades dégoupillées dans notre décoration d'intérieur. Avec peu, ils ruinent nos espaces savamment agencés: des cache-misères en plastique pour les litières à chats, des niches dans le plus pur style terroir, des volumes résolument anti-glamours, etc. Bref, du rustique, du lourdaud et du bestial à tous les étages.

chimere aquarium
Le globe de l'aquarium Chimère est fabriqué par un artisan au titre de Meilleur ouvrier de France. © Chimère

Un drame auquel Chimère, maison française "d'édition de mobilier contemporain pour les animaux et les hommes" a voulu mettre fin, en transformant les objets animaliers ordinaires en concepts attractifs et fonctionnels. A cheval entre l'émotion et la rationalité.

L'un de ses fondateurs, Frédéric Stouls, 40 ans, a travaillé douze ans dans la finance, pour une grande banque française à New York, où il était responsable de la vente d'actions européennes auprès d'hedge funds. En juillet 2011, de retour en France, il décide d'acheter pour l'anniversaire de sa filleule un lapin, qu'il aurait voulu accompagné d'un très beau clapier.

A son grand désarroi, après avoir écumé énormément de magasins et les plus prestigieux show-rooms de mobilier contemporain, il doit se résigner à l'achat d'une cage basique, qui jure terriblement avec le cadre léché de la maison des parents de la fillette, des amateurs d'art contemporain. "Cela détonnait dans le décor", sourit-il.

Lors d'un dîner avec Marc Ange, un ami devenu son associé, il lui demande donc si une marque créant ce genre d'objets existe. Réponse catégorique : non. Marc Ange sait de quoi il parle : après des écoles de design, il a intégré les équipes de dessin des carrossiers italiens Pininfarina et Bertone, se spécialisant, pour des VIP aux moyens illimités, dans les voitures de luxe customisées (Ferrari breaks, Aston Martin cabriolets...). Aujourd'hui, il est le patron du studio Blom Room. Outre son travail pour Chimère, il livre des cahiers d'inspiration pour Ferrari, travaille pour LVMH et élabore les flacons de grands parfumeurs.

A l'issue de ce dîner, les deux hommes se sont partagés les tâches. A Frédéric Stouls l'analyse de marché, à Marc Ange et ses équipes de designers la réflexion sur quelques formes qui pourraient sortir du commun, se singulariser. Un mois plus tard la collection, telle qu'elle existe aujourd'hui, est imaginée et Frédéric Stouls valide, chiffres à l'appui, l'existence d'une niche sur ce marché.

En 2013, selon le ministère de l'Agriculture, près de deux foyers sur trois possèdent un animal de compagnie. Interrogée en mars 2014, Myriam Cohen-Welgryn, PDG de Mars Petcare & Food France, précise que l'Hexagone, "avec 11,3 millions de chats, se classe au troisième rang mondial derrière les Etats-Unis et le Japon et avec 7,3 millions de chiens, au huitième rang mondial".

chimere canapé chien
Le canapé pour chiens "est demandé par de grandes stars de la chanson française et des top models anglais". © Chimère

Lors du salon international du meuble de Milan, en avril 2012, les deux associés ont présenté des prototypes afin de se confronter à l'œil aguerri des professionnels. Face à l'accueil, Frédéric Stouls décide alors de démissionner de sa banque et de changer de vie.

L'étape suivante a consisté à trouver une usine susceptible de produire les pièces, très complexes, mêlant plusieurs matériaux, des courbes et des formes particulières. C'est tout d'abord dans les Vosges qu'ils vont confier leur production à une entreprise qui crée, depuis cinq générations, du mobilier pour des palaces comme Le Plazza, le Crillon ou le Ritz. Mais elle va échouer à garantir une production identique sur une longue série et sur toutes les pièces...

Ce qui a poussé Chimère à changer de partenaire et à délocaliser très récemment sa production en Italie, dans la région de Bologne, la France ne réussissant pas à s'aligner sur ce haut niveau d'exigence. Cependant, leur globe en verre pour l'aquarium, un véritable casse tête à réaliser, reste fabriqué en France par un Meilleur Ouvrier de France, expert européen de la verrerie pharmaceutique et de la recherche biotechnologique. L'idée étant de fabriquer de beaux meubles, avec des matériaux nobles par la fine fleur des artisans, tout en restant dans des niveaux de prix "accessibles".

A l'horizon 2017-2018, Chimère espère réaliser un chiffre d'affaires supérieur à 1 million d'euros

La ligne commune à l'ensemble de leurs objets, est le chêne massif, l'acier inoxydable et des résines laquées. Tout est fait à la main. La toile des canapés des chiens et chats est en tissu danois, de la marque Kvadrat, incontournable dans l'ameublement, confortable, doux et extrêmement résistant. Garanti dix ans, il est utilisé sur les sièges du métro de Copenhague, karcherisés et grattés régulièrement pour en décoller les chewing-gums. Autre exemple, pour réaliser la cage à oiseaux, il faut compter quatre jours et 250 micro points de soudure pour en fixer tous les rayons. Les meubles ne sont pas numérotés mais il est possible de les personnaliser en faisant graver une plaque au nom de votre animal préféré.

Concernant la commercialisation (qui se réalise pour l'instant via le site Internet de la marque), une vingtaine de pièces sont déjà vendues. Le canapé pour chiens, la pièce phare, "est demandé en France, en Suisse, à Londres, à Hong Kong par de grandes stars de la chanson française et des top models anglais", selon Frédéric Stouls. De plus, une commande spécifique est en cours de réalisation pour une Milanaise qui possède un loup de 70 kg. Elle veut une niche sur-mesure pour sa maison de Portofino, de 1m50 de large pour 1 m de haut !

A l'horizon 2017-2018, Chimère espère réaliser un chiffre d'affaires supérieur à 1 million d'euros. L'entreprise est en discussion actuellement avec de grands maroquiniers français pour effectuer un partenariat et un "Chimère by untel", avec un habillage encore plus sophistiqué. A terme, Chimère veut devenir la marque de luxe incontournable pour les animaux de compagnie.

Une opération marketing est prévue en France en septembre 2014 et un partenariat avec une association de protection des espèces animales en voie de disparition est en cours de validation, pour permettre de leur reverser une partie du chiffre d'affaires.  

Dans cet univers animalier très peu exploré par les designers et les stylistes, Chimère entend, par son approche originale et facétieuse, ébouriffer un univers trop longtemps caressé dans le sens du poil.

 

Prix TTC hors livraison

Cage à oiseau : 2 990 € ; Caisson à litière : 1 990 € ; Clapier à lapin/hamster : 1 950 € ; Canapé large : 3 990 € ; Canapé petit : 2 890 € ; Aquarium : 2 390 €

Autour du même sujet