Un savoir-faire presque inchangé depuis plus de 150 ans

Ci-dessus, les extrémité des sections de cuir sont réduites pour faciliter la couture. D'abord "paréss" à la machines, elles sont reprises par l'ouvrière appelée "piqueuse" qui affine le parage du cuir au tranchet.
©  Cécile Debise/CCM Benchmark