Une technique héritée du XVIIIe siècle

Le processus de forge nécessite plusieurs cuissons car le lingot refroidit vite. Le cuilleriste martèle la matière jusqu'à ce qu'elle se répartisse de manière homogène dans la matrice.
©  Cécile Debise/JDN