Le livret A, une rentabilité sans risque

Le capital est en partie garanti par l'Etat. © zuchero - Fotolia.com

Avec un encours de 237 milliards d'euros en décembre 2013, le Livret A reste l'un des placements financiers considérés comme les plus sûrs. Comme pour de nombreux produits d'épargne, le capital investi par l'épargnant est garanti en partie par l'établissement bancaire, le reste étant assuré par l'Etat, via la Caisse des dépôts et consignation.

Les intérêts du livret A, calculés sur la base d'un taux fixé par le gouvernement, sont acquis définitivement par l'épargnant.