Mise en place d'un crédit d'impôt pour la transition énergétique

Les travaux d'isolation font partie des dépenses éligibles au crédit d'impôt dont le taux devrait être porté à 30%. © illustrez-vous - Fotolia.com

Le gouvernement veut remplacer l'actuel crédit d'impôt développement durable (CIDD) par un crédit d'impôt pour la transition énergétique (CITE). Un simple changement de nom ? Pas uniquement : si la mesure est adoptée, le taux du crédit d'impôt passera à 30% du montant des dépenses (dès la première réalisée) au lieu de 15%, pour les dépenses payées à compter du 1er septembre 2014. Autre nouveauté, les compteurs individuels pour le chauffage et l'eau chaude sanitaire dans les copropriétés ainsi que les bornes de recharges des véhicules électriques s'ajouteront à la liste des équipements éligibles.

Par ailleurs, la condition de réalisation de ces travaux dans le cadre d'un "bouquet" est supprimée : les opérations pourront donc être engagées les unes après les autres.