S'y mettre la veille

Remplir sa déclaration de revenus au dernier moment, c'est risquer de manquer de temps pour collecter les informations nécessaires. © bramgino - Fotolia.com
Déclarer ses revenus à la hâte, c'est s'exposer au risque de ne pas disposer en temps et en heure de toutes les informations nécessaires pour remplir correctement sa déclaration et, au final, d'être sanctionné pour l'avoir rendue en retard, et à celui de commettre des fautes de précipitation. Et certaines, comme l'oubli d'une demi-part supplémentaire de quotient familial, peuvent coûter très cher. Alors mieux vaut ne pas attendre la veille de la date limite de déclaration pour s'atteler à la tâche.
Le conseil vaut aussi pour les télédéclarants, bien que ces deniers bénéficient d'un délai supplémentaire pour produire leur déclaration, allant jusqu'à 20 jours dans certains départements, par rapport à celles et ceux qui choisiront la déclaration d'impôts "papier". Et même si, de l'aveu de la direction générale des finances publiques (DGFiP), "on peut légitimement penser que la déclaration en ligne est plus rapide que la déclaration papier".