Déduire toutes les pensions alimentaires versées

Toutes les pensions alimentaires payées par un contribuable ne sont pas déductibles. Celles qu'il verse à ses enfants le sont, sous certaines conditions. © Wavebreak Media Ltd/123RF
Vous versez une pension alimentaire à votre frère, à votre oncle ou à quelqu'un avec qui vous n'avez aucun lien de parenté ? Vous ne pouvez pas la déduire de vos revenus. Seules les pensions alimentaires versées à vos parents, grands-parents et enfants sont déductibles. Et encore, sous certaines conditions. En ce qui concerne vos enfants, par exemple, ils ne doivent pas être comptés à votre charge dans le calcul de votre impôt sur le revenu.
Ainsi, si vous payez une pension à un enfant mineur dont vous avez la garde alternée, vous ne pouvez pas la déduire. Il en est de même de l'aide financière que vous versez à votre enfant majeur rattaché à votre foyer fiscal. Pour que la pension soit déductible, il faut qu'il remplisse une déclaration d'impôts à part. En revanche, peu importe qu'il vive ou non sous votre toit. S'il vit encore chez vous, la somme que vous pouvez déduire sans avoir à produire de justificatif est juste plus faible que celle que vous auriez pu déduire s'il avait vécu autre part (5 732 euros contre 3 407 euros).