Oublier de déclarer l'abattement auquel sa profession ouvre droit

Les salaires des apprentis sont exonérés à hauteur de 17 490 euros au titre de la déclaration d'impôts 2016. © auremar/123RF
Les abattements spécifiques à certaines professions ne font pas partie des informations pré-renseignées par le fisc. Sont notamment concernés les assistantes maternelles, les journalistes, les marins pêcheurs et les apprentis. La plupart du temps, il appartient aux intéressés de corriger le montant des revenus pré rempli en page 3 du formulaire 2042.
Pour les journalistes, par exemple, la somme à inscrire dans les cases blanches 1AJ à 1DJ est égale à la rémunération perçue, majorée des éventuelles allocations pour frais d'emploi (comme le remboursement de frais de communication téléphonique), moins 7 650 euros. Mais pour profiter de cet abattement, il est nécessaire d'opter pour la déduction forfaitaire de 10% et non pour celle des frais réels. Les apprentis voient quant à eux leurs salaires exonérés à hauteur de 17 490 euros (pour une année pleine). Ils n'ont donc à déclarer que la partie supérieure à cette somme.