Déclaration d'impôts 2016 : les formulaires à télécharger

Tous les contribuables reçoivent le formulaire 2042. Mais d'autres imprimés sont parfois nécessaires en fonction du type de revenus à déclarer.

La déclaration de revenus peut s'avérer un véritable casse-tête. Surtout pour celles et ceux qui optent pour la version papier.

Les autres, les télédéclarants, auxquels le fisc accorde de nouveaux avantages en 2016, se voient présenter les rubriques dont ils ont besoin en fonction de la nature des revenus qu'ils ont à déclarer (salaires, revenus fonciers, locations meublées non professionnelles…). S'ils ont perçu une nouvelle catégorie de ressources en 2015, il leur suffit de cocher la case correspondante à l'étape 3 de la déclaration en ligne, intitulée "Revenus et charges".

Les déclarants papiers qui se trouvent dans cette situation doivent, quant à eux, se rendre en mairie, ou au centre des finances publiques de leur domicile. Plus simplement, ils peuvent aussi se les procurer en les téléchargeant sur le site Internet des impôts. Voici les imprimés annexes à la déclaration principale 2042 (cliquez sur l'intitulé pour les télécharger gratuitement) :

  • La déclaration 2042C, pour les gains de levée d'options, les revenus de valeurs et capitaux mobiliers et investissements locatifs (loi Pinel, loi Duflot, loi Scellier, loi Censi-Bouvard), entre autres
  • La déclaration 2042C PRO, pour les revenus non salariaux, les bénéfices industriels et commerciaux (parmi lesquels les revenus des locations meublées non professionnelles) et les bénéfices agricoles, notamment
  • La déclaration 2044, pour les revenus fonciers provenant de la location non meublée (loyers, fermages) autres que ceux concernés par la déclaration 2044 spéciale
  • La déclaration 2044 SPE, dite "déclaration 2044 spéciale" qui concerne les propriétaires qui ont investi en Scellier intermédiaire, Scellier ZRR ou Robien ZRR
  • La déclaration 2047, pour les revenus encaissés à l'étranger.
Tous les montants imposables ne sont pas pré-remplis. © JDN

Pour rappel, celles et ceux qui optent pour la déclaration papier ont jusqu'au 18 mai 2016, minuit, pour se mettre en règle avec le fisc. Pour les contribuables qui font le choix de la déclaration d'impôts en ligne, la date de déclaration d'impôts à ne pas dépasser n'est pas celle-là. Ils bénéficient en effet d'un délai supplémentaire, plus ou moins long en fonction de leur département de résidence, pour déclarer leurs revenus 2015.

 

Et aussi

 

Revenus fonciers / Déclaration d'impôts