11e : Tours (Indre-et-Loire), +1,09 point de hausse des impôts locaux

Administrée par le maire Les Républicains Serge Barbary, Tours arrive en 11e position au classement des grandes villes de l'Hexagone où les taux communaux des trois taxes directes locales que sont la taxe d'habitation et les deux taxes foncières (sur le bâti et le non bâti) progressent le plus. C'est le taux de taxe foncière sur les terrains qui augmente le plus (+1,45 point par rapport à 2014), à 36,03%.

Et aussi : impôts locaux à Tours
©  Elonore H Fotoliacom