Si vous ne payiez pas d'impôts locaux en 2016

Les personnes qui étaient exonérées d'impôts locaux en 2016 en raison de leur âge et de leurs faibles ressources le sont encore en 2017. © lavizzara - Fotoliacom
Si vous avez été exonéré de taxe foncière sur les propriétés bâtis et/ou de taxe d'habitation en 2016 en raison de vos revenus, l'exonération est maintenue en 2017 et 2018, même si vos revenus sont supérieurs aux plafonds définis par la loi. A l'issue de cette période, la valeur locative du bien fera l'objet d'un abattement de deux tiers en 2019 et d'un tiers en 2020. Un autre dispositif spécifique existe au bénéfice des personnes âgées de plus de 60 ans ou veuves quel que soit leur âge : si elles ont bénéficié du maintien de l'exonération en 2014, elles bénéficient en 2017 d'une majoration des seuils de revenu fiscal de référence. Le seuil de revenu pour une part de quotient familial est alors porté à 13 567 euros.