Les APL seront dégressives à partir d'un certain plafond de loyer

La mesure vise les locataires qui s'acquittent d'un loyer particulièrement élevé. © dietwalther Fotoliacom
Autre mesure destinée à réformer les aides personnelles au logement (APL) et inscrite au projet de loi de finances pour 2016, l'introduction d'un plafond de loyer au-delà duquel l'aide diminuerait de manière progressive. Il devrait correspondre au double du loyer-plafond au-delà duquel la dépense de logement n'est plus prise en charge par l'aide. La mesure, qui entrera en vigueur au 1er juillet 2016 si elle est adoptée, cible les personnes qui assument des loyers d’un montant très élevé. Sur 6,5 millions de bénéficiaires, 500 000 seraient concernés.
L'introduction d'un loyer-plafond au-dessus duquel les APL seront dégressives permettra d'économiser 123 millions d'euros en année pleine, d'après l'entourage de la ministre du Logement.