Taxe foncière : derniers jours pour la payer (à moins que…)

Pour certains redevables, la date limite de règlement de l'impôt local approche à grands pas. D'autres bénéficient d'un délai supplémentaire.

Vous faites partie des quelques 31 millions de redevables de la taxe foncière et vous n'avez pas souscrit au prélèvement mensuel de celle-ci ? Ni au prélèvement à l'échéance ? Alors vous devez faire fissa pour vous acquitter du montant qui figure sur l'avis d'imposition à l'impôt local que vous avez reçu courant septembre (sauf, bien sûr, si vous avez demandé à ne plus recevoir d'avis de taxe foncière papier).

Car si vous ne réglez pas votre taxe foncière avant la date limite de paiement, fixée au lundi 17 octobre 2016, minuit, vous vous verrez appliquer une majoration de 10%.

A moins que vous ne prévoyiez de passer par le site Internet des impôts, ou par l'application Impots.gouv, éditée pour smartphone et tablette, pour la payer. Vous bénéficiez alors d'un délai supplémentaire de 5 jours et avez donc jusqu'au samedi 22 octobre 2016 pour régler votre impôt. Autre avantage qui vous est accordé si vous optez pour l'une ou l'autre de ces deux solutions : votre compte bancaire ne sera débité que 10 jours après la date limite de paiement, c'est-à-dire le jeudi 27 octobre 2016.

Voilà des motifs que vous pouvez invoquer pour réduire à coup sûr le montant de votre taxe d'habitation et de votre taxe foncière. © JDN

Si vous n'êtes pas favorable à la dématérialisation des relations avec le fisc, vous pouvez payer votre taxe foncière : 

  • par Tip, en joignant un Rib à celui-ci si c'est la première fois que vous choisissez ce mode de règlement
  • par chèque, accompagné du Tip (non signé, non agrafé et non collé) 
  • par espèces 
  • par virement bancaire.

Attention : dans le cas du virement bancaire, c'est la date à laquelle le compte du Trésor public est crédité qui fait foi, et non la date à laquelle vous avez passé l'ordre de virement. Il se peut donc qu'il soit déjà trop tard pour utiliser ce moyen de paiement. Pour le savoir, demandez les délais à votre banque.

En 2015, 50,8% des usagers concernés par la taxe foncière ont utilisé une solution de règlement dématérialisée. Seuls 9,1% sont passés par Internet. La loi de finances pour 2016, votée fin 2015, prévoit que tout le monde soit contraint de payer ses impôts par prélèvement, site Internet, smartphone ou tablette en 2019.

Taxe foncière / Moyen de paiement