Verser une pension alimentaire à son enfant majeur

Choisir l'imposition séparée de son enfant majeur peut permettre de réduire le montant de l'impôt. © Rido - Fotolia.com
Rattacher un enfant majeur à son foyer fiscal pour bénéficier de la réduction d'impôt liée au quotient familial ou lui verser une pension alimentaire que l'on pourra ensuite déduire de son propre revenu global, telle est la question. Pour y répondre, procédez à une simulation grâce à l'outil que l'administration fiscale met à votre disposition sur son site Internet. Bien que celui-ci ne soit à jour que pour la déclaration d'impôts 2016 sur les revenus de 2015, cela vous donnera une idée.
Si vous vous apercevez qu'il aurait été plus avantageux de choisir l'imposition séparée de votre enfant majeur et la déduction d'une pension alimentaire versée à celui-ci, bien que ce choix eut impliqué qu'il ou elle en indique le montant dans la déclaration souscrite à son nom, vous avez jusqu'au 31 décembre 2016 pour lui verser des sommes que vous pourrez déduire dans votre prochaine déclaration d'impôts. A noter qu'au titre des revenus de 2015, les sommes déduites ne pouvaient pas excéder 5 732 euros.