Ignorez les liens suspects

Le hameçonnage consiste à installer un logiciel fantôme qui va capter ou crypter les données de l'utilisateur malchanceux. Y compris ses données bancaires. © @contrastwerkstatt
Votre boîte mail est la voie royale pour accéder à vos données personnelles. Un message alarmiste supposément envoyé par votre banque vous invite à cliquer sur un lien ? Abstenez-vous. Ou alors prenez vos précautions. "Il vaut mieux vérifier que l'adresse de l'expéditeur existe bel et bien en la copiant-collant dans la barre URL de votre moteur de recherche, conseille Marion Godefroy. Si elle n'existe pas, il s'agit probablement d'une tentative d'hameçonnage." Cette pratique consiste à installer un logiciel fantôme qui va capter ou crypter les données de l'utilisateur malchanceux. Y compris les données bancaires enregistrées. Au moindre doute – présence de fautes d'orthographe ou de phrases en langue étrangère, par exemple – supprimez ces messages.