Achetez votre résidence principale

Plus vous empruntez jeune, plus vous pouvez souscrire un prêt sur une longue durée. © Billonphotos.com
Puisque vous vous donnez environ 20 ans pour devenir rentier, vous disposez du temps nécessaire pour rembourser un prêt immobilier et devenir propriétaire de votre résidence principale. Plus vous choisirez une échéance longue (20, 25 ou 30 ans), moins vos mensualités seront élevées. Moins elles plomberont vos ressources, donc. Bien sûr, le coût de l'emprunt augmente avec la durée du prêt. Vous devez donc arbitrer entre faire fructifier votre épargne ou l'utiliser pour augmenter votre apport personnel et faire ainsi baisser le coût du prêt.
Le principal argument en faveur de l'accession à la propriété : votre mensualité n'est pas une somme versée à fond perdu, comme un loyer, mais vous sert à vous constituer un patrimoine immobilier. A 50 ans, vous pourrez soit revendre ce bien et tenter de réaliser une plus-value, soit l'occuper (presque) sans frais.