Barclays explique comment investir en période de récession

Voici les secteurs et les entreprises que la banque britannique recommande de privilégier si les choses tournent mal.

Jonathan Glionna, analyste à Barclays, ne pense pas que l'économie américaine soit sur le point d'entrer en récession.

Mais au cas où des clients le penseraient, Glionna et son équipe ont publié une note le 8 février détaillant comment investir dans un environnement récessif.

Depuis plusieurs semaines maintenant, on a beaucoup parlé de récession.

Aux Etats-Unis, le secteur industriel est en repli, la croissance économique a ralenti au quatrième trimestre 2015, les marchés ont été difficiles et les conditions de crédit se sont durcies.

Même avec ça, Glionna ne voit toujours pas de récession s'amonceler.

Mais simplement pour que vous soyez préparé à cette éventualité, Glionna vous expose la stratégie à adopter. "D'après nos analyses historiques, les secteurs des biens de consommation de base, de la santé et des télécoms sont les meilleurs refuges en cas de récession. Les industries qui se portent le mieux sont : un, l'agroalimentaire, les boissons et le tabac, deux, les produits personnels et ménagers et, trois, les services et équipements de santé. Nos analyses suggèrent également que les actions dont la volatilité est faible et les entreprises dont les marges nettes sont élevées surperforment en cas de récession."

Les actions dont la volatilité est faible et les entreprises aux marges nettes élevées surperforment en cas de récession, selon Barclays. © Barclays

En se basant sur toutes les périodes de récession depuis 1973, Barclays a constaté que le secteur des biens de consommation de base a rapporté 7% six mois avant la fin de la récession et 11% un an après. Le secteur de la santé, lui, a affiché une performance de 10% un an après la reprise économique tandis que les télécoms ont augmenté de 6% sur un trimestre.

D'après Glionna, les actions dont la volatilité est faible et les entreprises aux marges nettes élevées ont aussi surperformé.

Dans sa sélection parmi les valeurs de l'indice S&P 500 figurent Colgate-Palmolive, Johnson & Johnson, Coca-Cola, Campbell Soup et Pfizer.

En termes de secteurs, les biens de consommation durables et les vêtements, l'automobile et les pièces automobiles, les transports, et les banques sont ceux qui ont surperformé au cours des récessions depuis 1990.

Mais bien sûr, cela n'a pas d'importance.

Glionna ajoute (sans emphase dans le document original) :

"Nous ne vous recommandons pas de suivre ces stratégies car nous ne prévoyons pas de contraction de l'économie à court terme. De plus, la valorisation des secteurs défensifs tels que la santé, les biens de consommation de base et les télécoms a augmenté par rapport à celle des secteurs cycliques tels que l'énergie, les matériaux, l'industrie et la consommation discrétionnaire. Ce phénomène se produit souvent en fin de cycle économique."

Alors, tout va bien.

 

Article de Akin Oyedele. Traduction de Soraya Bouznada, JDN

Voir l'article original : "Barclays outlines how to invest during a recession but doesn't recommend doing it right now"

 

ET AUSSI

 

Autour du même sujet