Le choc pétrolier vit ses derniers instants

"Le déséquilibre entre l'offre et la demande sur le marché de l'or noir – qui est la cause des chute des prix du pétrole – se rectifiera probablement en 2016. Au niveau de l'offre, comme les prix ont chuté au coût de production au comptant, les principaux producteurs de pétrole ne faisant pas partie de l'OPEP réduiront leur production en 2016. En ce qui concerne la demande, la croissance de la demande mondiale, soutenue par des prix plus bas, devrait éroder la majorité du surplus et aider le marché à retrouver un équilibre d'ici à la fin de l'année. En observant les fondamentaux du marché en place, je pense que nous avons atteint un nouveau point dans l'histoire de l'énergie mondiale : la fin de la chute des cours du baril."
Scott Minered, directeur des investissements, Guggenheim Partners
©  Business Insider