Les taux négatifs ruinent l'échelle logarithmique des obligations

"…Le premier graphique illustre le cafouillage de la fonction semi logarithmique de Bloomberg dans l'espace négatif. On y voit des écarts puis un espace vide (le carré bleu) et l'axe Y fait des choses étranges. Le second graphique représente le taux de variation auquel sont confrontées l'Allemagne et la BCE. Je prends la valeur du rendement à 2 ans de l'Allemagne et choisis d'y ajouter 1.60. Ainsi, -0.60 devient +1.00. Le +1% de rendement de 2010 devient +2.60 (le cercle jaune). Ce qui est choquant, c'est la descente de la courbe dans le rendement comme suggéré par le rendement logarithmique ajusté. Les courbes dans l'espace logarithmique donnent souvent de mauvais résultats. Ces mouvement arithmétiques sont brutaux, ou alors ont été enregistrés artificiellement. La pente de la courbe est importante."
©  Business Insider